Video. Laura Cahen, "Ça dépend des saisons": aérodynamique

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 08/06/2016 à 15H46, publié le 04/06/2016 à 14H14

Reggae, réglisse, une bouffée mentholée dans la french pop.

Cette fausse innocence plastique qui laisse fantasmer le contraire... Derrière ces volutes de brume mentholée et fleurie, Laura Cahen ne se cache qu'à peine. Elle prévient dans ce titre passablement désabusé que l'amour en vrac pourrait tourner au désamour.
Surtout, ce que ne dissimule pas cette auteure-compostrice encore toute jeune, c'est son envie de musique bien ambiancée et savamment produite par un bon compère, Samy Osta.
Toute jeune? 25 ans et pourtant déjà plusieurs vies. Fin des années 2000, c'est d'abord Deux Z'elles, que Laura fonde avec Lorette, nancéenne comme elle, un duo contrebasse/guitare-chant jazzy. On y entend déjà sa voix sourde et aiguë. Les ailes se quittent, Laura vole alors des siennes et devient Laura Cahen qui signe Chaque fois et Mon Loup qui seront remarqués par la critique et quelques bonnes radios.
Si on veut ouvrir les tiroirs des références, on écoutera d'abord celles qu'elle revendique: Gainsbourg, Billie Holiday, Keren Ann, Feist. D'autres la comparent à Barbara ou Camélia Jordana. Quant à nous, si l'on jouait à ce jeu sans grand intérêt, on l'imaginerait petite cousine de Barbara Carlotti. Qu'importe, cette personnalité impose un style bien à elle au sein de la french pop.
Ça dépend des saisons? Pour nous, cette ballade discrètement acide est notre tube de l'été!
En tout cas, on attend avec appétit l'album qu'annonce ce premier single.

Réalisation du clip: Anna Jean / Julia Grandperret aidées de Sophie Leudière
Production : Le Phonographe / La chambre de ma soeur
Photo: Julia Grandperret Motin
 

Toute la discothèque dmdm

La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit