La discothèque dmdm. Cristina Branco, le fado n'a plus d'âge.

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 17/01/2015 à 18H00, publié le 17/01/2015 à 18H01

On sait qu'elle aime le jazz et la bossa nova, elle en teinte parfois son fado à elle. Cristina Branco est portugaise, le fado est sa terre, ses racines de femme et de chanteuse, son âme. Amalia Rodrigues est sa référence, sa révérence. Sa musique en est imprégnée, ses paroles et sa façon sont d'aujourd'hui.