La discothèque dmdm. Brigitte Engerer, piano passion.

Philippe Lefait
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 05/02/2015 à 12H09, publié le 24/01/2015 à 18H01

Née à Tunis, Brigitte Engerer avait dès l'enfance collectionné les prix les plus prestigieux et s'était notamment formée à l'école russe. Elle avait joué sous la direction de quelques-uns des plus grands chefs du XX° siècle, Karajan, Barenboïm, Mehta, mais aimait aussi la chaleur de la musique de chambre. La communauté musicale internationale avait salué sa disparition en 2012.

Naturellement habituée du festival de la Roque d'Anthéron, elle s'était produite sur toutes les grandes scènes internationales. Si elle aimait le piano, gourmande de la vie, c'était aussi une passionnée de peinture et de litérature (elle fut mariée avec Yann Quéffelec).
En 2004, elle nous avait rendu visite. Avec Henri Demarquette au violoncelle, elle interprétait le Nocturne opus 9 N°2 en mi bémol majeur de Frédéric Chopin.
(Réalisation: Jean-François Gauthier)

Toute la discothèque dmdm...

La page facebook des mots de minuit, une suite… Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit