MUSIQUE. Imany, souffle fauve, "You will never know"

Des mots de minuit
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 20/03/2016 à 16H53, publié le 28/03/2015 à 16H03

Son père était pompier d'origine comorienne, aucun rapport, à 17 ans elle imagine être journaliste mais un casting de hasard la fait mannequin. Ses contrats l'emmènent à New-York, elle y reste quelques années, le temps, en écoutant notamment Tracy Chapman, de décider qu'elle préfère la musique aux défilés de mode. On approuve.

Imany, "espoir" en comorien, aux Comorres on parle aussi français, mais c'est l'anglais que la chanteuse préfère pour ses textes.
Faudrait-il la classer dans un genre? R'n'B, soul, blues? Tout à la fois dans la délicatesse de son timbre grave qui, en effet, n'est pas sans rappeler celui de Tracy Chapman et des voix noires américaines.
Cette belle personalité avait scotché le public de l'émission spéciale des 20 ans de la saga du Cercle et Des Mots de Minuit en octobre 2011.
Elle interprétait "You will never know"
(Réalisation: Nicolas Druet)

Imany offre un LIVE à Culturebox

Toute la discothèque dmdm

La page facebook des mots de minuit, une suite… Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit