VIDEO. David Linx, le rythme dans la voix

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 26/09/2015 à 18H01, publié le 26/09/2015 à 18H02

Sa voix est une seconde peau, tendue autant que sensuelle. Solaire, il amadouerait la lune dans un désert nocturne.

Il est chanteur, auteur, compositeur et multi-instrumentiste: trompette, flûte, piano et d'abord batterie, c'est aux baguettes qu'il a débuté sa carrière musicale.
Adolescent, il découvre James Baldwin, l'un des grands écrivains de la cause noire. Dans l'œuvre de l'américain il lit la révolte, pas loin de celle qu'il a lui-même dans les tripes. Ni une, ni deux, au culot, il part à sa rencontre, Baldwin s'est alors installé à Saint-Paul-de-Vence. Ils ont 40 ans de différence, un lien très fort s'installe. L'écrivain qui a ses entrées dans le monde de la musique noire américaine lui présente quelques uns de ses champions, dont Miles Davis, excusez du peu. Il rencontre aussi Kenny Clarke qui lui apprend la batterie, on a parfois de plus mauvais profs... Dès lors, il accompagne quelques pointures américaines pendant leurs tournées européennes.
A la fin des années 80, il lache la batterie. Seul, ou en compagnie des meilleurs, il trace vite sa voie, puisque sa voix, aux ressources inhabituelles, fait des merveilles. Il est aujourd'hui l'un des chanteurs de jazz les plus remarqués d'Europe.
En 2011, il étonnait sur le plateau de Des Mots de Minuit en interprétant "Follow the songlines", extrait d'un magnifique album éponyme qu'il avait enregistré avec l'énergique chanteuse portugaise Maria João.
(Réalisation Nicolas Druet)

Toute la discothèque dmdm

La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit