A propos

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/05/2014 à 20H36, publié le 14/04/2014 à 16H07
Des Mots de Minuit - A propos © Gilles Gustine/FTV

Pour parler contemporain desmotsdeminuit.fr est une "marque" connue. Aucune raison de la délaisser après quelques années de bons et loyaux "service public" sur France 2, l’une des chaînes historique du groupe France Télévisions. Des choix ont été faits. Une partie de l’équipe connaît d’autres aventures. Nous revenons avec plaisir par une singulière lucarne: Culturebox.

Notre temporalité change. Nous devenons "chaîne numérique". L’exigence est la même; notre politique de l’offre est plus large; nos échanges seront facilités. Mais l’essentiel est toujours de bâtir avec vous une relation de confiance qui suppose une évidente hiérarchisation de nos choix et de nos affinités électives. Tout ne se vaut pas au pays de l’immédiateté.
Et, fini le "toujours tard, jamais à la même heure, rarement à l’horaire annoncé!".  Nous simplifions le slogan : C’est quand vous voulez ! 
 
Parmi les "émissions" -oui, on ne se refait pas tout de suite, je parle comme dans les anciens temps- que nous vous proposons :
 
Les grands entretiens: ils sont l’ADN desmotsdeminuit.fr. et proposent à des personnes d’horizons différents de se chercher et de se rencontrer. Culture, société civile, témoins du temps, lanceurs d’alerte. La parole ne leur est pas comptée, et leur silence est un dire. Enjeu : comme disait le père Nietzsche : il faut nuire à la bêtise…
 
«Tripalium» est une collection: elle interroge le rapport des Français au travail. Chacun (de l’ouvrier au cadre, de l’architecte à l’infirmière, du ministre à l’huissier) y fait le récit de son quotidien de boulot: l’activité, le plaisir, la contrainte, les horaires, la machine à café, la hiérarchie…) 
desmotsdeminuit.fr se voudrait anthropologique
 
Cinoche : Chez desmotsdeminuit.fr on aime le cinéma. On voit même les films comiques ouïghours traduits en kirghize et vice versa d’ailleurs. 
 
Lire: Ca va de soi!
 
Sortir : Notre meilleure façon de chroniquer ou de rapporter en images le théâtre, la chorégraphie, les arts vivants ou plastiques et la scène en général.
Dans les plus et les projets : Les journaux "d’une thésarde", "d’un lycée de province", "d’un médecin errant" ; des événements (cinéma à Cannes, Sarlat; Courts métrages à Valloire, Avignon); 20 ans d’archives à revisiter et un mystérieux "Exquis 140".
 
Matricule…   sera l’édito ou l’humeur du jour.
 
Le p’tit bal : Et on tâchera de ne pas oublier la musique… Un autre de nos ADN. Comme si on pouvait en avoir plusieurs !    
 
Bref, nous allons essayer de tester les opportunités du numérique tant qu’elles restent au service du citoyen et de s’adapter aux humeurs d’un temps parfois toxique pour une certaine idée de la culture pour tous. La nôtre n’est pas forcément spectaculaire, pas spécialement réservée à ceux qui y accèdent naturellement, pas confisquée par les faiseurs de mainstream. Non, elle est plutôt centrée sur l’autre, qui trime, qui rit et qui vit…*

Sinon, la peine de mort n’a toujours pas été abolie aux Etats-Unis et il y a toujours surpopulation dans les prisons françaises…



* Quelqu’un peut me dire ce que vient foutre ici ce grincheux ?