Ciné, cinoche #250614. "Aux mains des hommes"

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 24/06/2014 à 01H45, publié le 24/06/2014 à 01H00
Aux mains des hommes photo dmdm © Ufo distribution

Un premier film gonflé aux hormones de la violence et de la soumission qui vont parfois de pair. Signé par une jeune réalisatrice allemande qui n'y va pas avec le dos de la caméra.

Aux mains des hommes - Katrin GEBBE (Allemagne) 1h50
Tore est un jeune paumé pas méchant, mais comme il est aussi naïf, il s'est laissé embrigadé dans une secte catholico-punk. En toute bonne Foi. La secte s'appelle les "Jesus freaks", on ne voit ça que dans un film? pas sûr. Blondinet candide, il pense que ses crises d'épilepsie sont des visites du Saint-Esprit, il n'a comme seule défense qu'un large tatouage dans le dos actant sa soumission à celui qu'il imagine être son Dieu: "Teach me Lord". Une protection qui n'aura aucun effet sur un père de famille qui accepte de l'héberger pour rapidement le transformer en souffre-douleur, multipliant les inventions sadiques. Tore est consentant, ça n'est pas le syndrome de Stockholm, il pense simplement que c'est Dieu qui le met à l'épreuve. Il accepte ainsi ce qui va devenir un terrible chemin de croix.
Aux mains des hommes photo2 dmdm © Ufo distribution
Mon Dieu, que la Foi est une aliénation! semble vouloir prouver Katrin Gebbe, la réalisatrice allemande, qui pour cette vision hard-punk de la soumission pieuse, dit s'être inspirée de faits réels. On la croit sur parole, quand l'actualité et l'histoire nous ont appris combien de violences, d'abominations et de crimes ont été commis depuis des siècles au nom ou sous l'emprise de la religion, des religions, toutes. Pourtant sa démonstration reste ambiguë: veut-elle stigmatiser l'aliénation d'une croyance aveugle ou la violence sans limites d'un commun des mortels qui se révèle psychopathe? Dommage car le film dans sa façon de faire est très fort, tenaillant, inquiétant, il peut rappeler les ambiances troubles des films d'Haneke ou d'Ulrich Seidl.

*  *  *  *  *

La page facebook des mots de minuit, une suite… Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit