Midi Py. Retrouvez la quotidienne d'Olivier Py sur desmotsdeminuit.fr. #18... La République culturelle!

Des mots de minuit
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 24/07/2016 à 10H56, publié le 24/07/2016 à 10H00
Midi Py #18 © Christophe Raynaud de Lage

"Dernière de "La Piccola Familia" qui, avec un atelier d'élèves, a imaginé le festival 2086. Proposition: le festival dans toute la France avec une semaine fériée! Bref, la République a pour centre la culture..." Olivier Py, 24 juillet 2016.

C'est en changeant que le Festival a pu durer et ce sera aux enfants d'Avignon de dire comment on peut encore le rêver pour les années à venir.

"70e édition... Toute une histoire, tout un présent, tout un avenir pour construire ce feuilleton théâtral qui traversera en seize épisodes l'aventure qu'a été, qu'est et que continuera à être le Festival d'Avignon. Hors de toute commémoration institutionnelle, hors de tout récit chronologique, la troupe de la Piccola Familia répond au souhait du Festival et entraînera au fil de la 70e édition les spectateurs dans les méandres de son aventure artistique, culturelle, politique et humaine. Une aventure qui a toujours privilégié le rapport au public, qui a toujours défendu, sous différentes formes, un théâtre populaire et exigeant, ouvert à toutes et à tous. Moments spectaculaires ou événements quotidiens, succès ou échecs, traversées des lieux mythiques, tragédies humaines, récits de spectateurs ou textes de critiques... Tout sera matière à récits, à images, à chansons et à improvisations. Ne rien s'interdire pour garder l'essentiel de ce qui fait le Festival d'Avignon depuis tant d'années est l'idée de la Piccola Familia afin de raconter cette fête du théâtre, ce moment unique de partage. Bien sûr, à travers les crises qui ont ponctué cette histoire c'est aussi le reflet d'une histoire plus vaste, celle des mentalités et du rapport à l'art qui se fera entendre." 
©FestivalAvignon
Midi Py #18 2 © Christophe Raynaud de Lage
La Piccola Familia... 
L'un des jeunes pères de La Piccola Familia. 

L'un des jeunes pères de La Piccola Familia. 

© Pascal Bouvier

Thomas Jolly est ce jeune homme à cheval sur sa modernité et son désir d'assumer l'héritage du théâtre est fringant. Il est en quête de "nouveaux formats", quand il joue Shakespeare pendant 18 heures ou qu'il feuilletonne le théâtre en courtes séquences pour la télé ou la numérique CultureBox. De lui, de sa disponibilité, reste cette évidence: c'est un combattant au service du public, de tous les publics...

Tout Avignon sur Desmotsdeminuit...