Midi Py, la quotidienne #10 : Une dernière et des larmes...

Des mots de minuit
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 18/07/2016 à 13H42, publié le 17/07/2016 à 12H14
Midi Py #10 2 © PL

"Dernière des "Damnés" dans la cour d'honneur. Le public est debout. Les comédiens du Français sont en larmes. C'est l'année des standing ovations!" Olivier Py, la quotidienne, 16 juillet 2016.

"Invité par la Comédie-Française à diriger des acteurs de la troupe, Ivo van Hove a choisi de mettre en scène "Les Damnés". Partant du scénario – sans se référer au film réalisé par Visconti – il raconte, dans un spectacle à la scénographie proche de l'installation, l'histoire de la famille Essenbeck à l'heure du triomphe des nazis en Allemagne. Pour protéger leurs intérêts, ces maîtres de la sidérurgie ne voient d'autre alternative que de s'allier au nouveau régime et assassinent leur patriarche, le vieux baron Joachim, que cette idée répugne. D'intrigues en manipulations, de trahisons en meurtres, la désignation du nouveau patron des aciéries va générer un véritable rituel de célébration du Mal, rituel où la perversion des rapports entre les individus fait écho à la cruauté et la brutalité du contexte politique. Dans cette lutte pour la survie, contre toute attente, Martin – le fils pédophile et incestueux de la puissante baronne Sophie – parviendra à éliminer tous ses adversaires, devenant un serviteur zélé du régime prêt à régner sur l'empire hérité. Pour cela, il accepte de payer le prix fort : la froideur d'une vie d'où l'amour, la bonté et la beauté ont irrémédiablement disparu." ©Festival Avignon

Midi Py #10 © Christophe Raynaud de Lage

La quotidienne d'Olivier Py
 

La page facebook de Des Mots de Minuit. Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

 

@desmotsdeminuit