Des clichés qui valent de l'or

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 28/07/2010 à 17H08
Des clichés qui valent de l'or

Des clichés qui valent de l'or

© Culturebox

Achetés pour moins de cinquante dollars, il y a dix ans dans une brocante californienne, une série de négatifs aujourd'hui attribués au photographe américain Ansel Adams, pourraient valoir plus de cent cinquante millions de dollars en cet été 2010. Plusieurs années ont été nécessaires au dénicheur bien inspiré pour faire authentifier les clichés et leur auteur.  

 
Lorsqu'en 2000, le peintre Rick Norsigian achète des boîtes métalliques pleines de vieux clichés en noir et blanc, il ne se doute pas qu'il vient de mettre la main sur un trésor. Datant des années 1919-1930, ces soixante-cinq négatifs sur plaques de verre  représentent les paysages du Parc Yosemite, caractéristiques de la manière photographique de l'Américain Ansel Adams, décédé en 1984. Une partie de son oeuvre de jeunesse avait été perdue lors d'un incendie en 1937. Pas perdue pour tout le monde,semble-t-il.  
A voir aussi sur Culturebox :
- Découverte d'une photo inédite d'Arthur Rimbaud adulte
- Le Rolling Stones et photographe Bill Wyman à Saint-Paul de Vence
- Jean-Marie Périer, le photographe des stars
- Mondo Uno: le monde vu en noir et blanc par Virginio Bruni Tedeschi