"Urban ballet", Anthony Egéa mélange les genres

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/03/2010 à 10H43
"Urban ballet", Anthony Egéa mélange les genres

"Urban ballet", Anthony Egéa mélange les genres

© Culturebox

Chorégraphe de danse urbaine, Anthony Egéa brouille les pistes avec son "Urban ballet". Sur la musique de Ravel et Vivaldi, il met le corps à l'honneur, quelque soit le style de danse. A découvrir le 16 avril 2010 à Fumel dans le Lot-et-Garonne, le 30 à château Arnoux dans les Alpes de Haute Provence et le 4 mai 2010 à Compiègne. 

Anthony Egéa a crée la compagnie Rêvolution en 2001. Mais le chorégraphe travaille depuis le début des années 80 dans le milieu de la danse. A cette époque il découvre le hip-hop et se perfectionne dans de nombreux styles. A la fin des années 1990, il décroche une bourse du Ministrère des Affaires Etrangères pour suivre des cours dans la prestigieuse Alvin Ailey Compagny de New-York. Après plusieurs collaborations avec le chorégraphe Hamid Ben Mahi, il décide de travailler en solo et a déjà crée plusieurs ballets dont  "Tryptik" (2001) et Amazones (2003).

A voir aussi sur Culturebox
Les autres spectacles d' Anthony Egéa
Toutes les vidéos sur La danse Hip Hop