Une nouvelle étoile au ballet de l'Opéra de Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/03/2012 à 09H37
Josua Hoffalt dans "La Bayardère"

Josua Hoffalt dans "La Bayardère"

© Agathe Poupeney / Opéra national de Paris

Josua Hoffalt, Premier Danseur du ballet de l'Opéra national de Paris, a été nommé mercredi Danseur Etoile à l'issue de la première représentation de "La Bayadère" où il incarnait le rôle mythique qui a révélé Rudolf Noureev en Occident.

Josua Hoffalt interprétait pour la première fois le guerrier Solor, amoureux de la danseuse sacrée Nikiya dans l'Inde mystérieuse où se déroule l'intrigue de "La Bayadère".

Le directeur de l'Opéra de Paris Nicolas Joël, accompagné de la Directrice de la Danse Brigitte Lefèvre, a procédé à cette nomination sur la scène de l'Opéra Bastille, devant un public étonné et ravi.

Josua Hoffalt, étoile

Josua Hoffalt, étoile

© Agathe Poupeney/Opéra national de Paris

Josua Hoffalt, qui s'est dit trop jeune pour avoir connu Noureev, sauf dans des vidéos, interprètera à nouveau ce rôle les 17, 20 et 22 mars aux côtés de l'étoile Aurélie Dupont. Elle incarne Nikiya et Dorothée Gilbert interprète sa rivale Gamzatti.

C'est grâce à Noureev, alors âgé de 23 ans, que le public occidental ébloui par le jeune danseur avait découvert le troisième acte de "La Bayadère" au Palais Garnier à Paris, à l'occasion d'une tournée de la troupe du Kirov en 1961. Au moment de quitter Paris, Noureev avait demandé l'asile politique.

Il avait remonté le ballet dans son intégralité peu avant sa mort, alors qu'il était Directeur de la Danse à l'Opéra de Paris.

A l'affiche du 7 mars au 15 avril, "La Bayadère", un ballet en trois actes initialement conçu par le chorégraphe Marius Petipa, sera diffusée en direct le 22 mars dans une centaine de salles decinéma en France et en Europe, puis en différé  dans plus de 300 salles dans le monde, dans le cadre du partenariat avec la  société de vidéotransmission par satellite Pathé Live, filiale du groupe Gaumont-Pathé.

"La Bayadère"

"La Bayadère"

© Agathe Poupeney/Opéra National de Paris

 

Lire l'interview de Josua Hoffalt