Un espace permanent consacré à Noureev, au Centre du Costume de Moulins

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/10/2013 à 10H45
Rudolf Noureev et Noëlla Pontois, Acte des Ombres de La Bayadère. Palais Garnier, 1974.

Rudolf Noureev et Noëlla Pontois, Acte des Ombres de La Bayadère. Palais Garnier, 1974.

© André Chino

Vingt ans après la mort de Rudolph Noureev, le Centre National du Costume de Scène à Moulins a ouvert une exposition permanente retraçant -à travers ses costumes et oeuvres d'art- la carrière et la vie de l'étoile russe de la danse. Elle présente des aspects de la vie personnelle et artistique de cet artiste à la carrière internationale exceptionnelle.

Reportage: Valérie Mathieu, Richard Beaune, Brice ordas, Cédric Munro:
Collectionneur insatiable, Noureev achetait au gré de ses voyages tableaux, sculptures, gravures, estampes, meubles, textiles exotiques, instruments de musique dont il décorait ses appartements de New-York ou Paris.
Rudolf Noureev dans Le Corsaire, 1978.

Rudolf Noureev dans Le Corsaire, 1978.

© Francette Levieux
Décédé du sida en 1993 à l'âge de 54 ans, il avait souhaité dans son testament "voir (son) nom perpétué sous la forme d'un musée ou d'une galerie d'exposition commémorant (son) style de vie et (sa) carrière". La fondation qu'il avait créée a donc fait don au CNCS d'une grande partie de ses biens, exposés de manière permanente sur 350 m2 de ce musée unique au monde.
Rudolf Noureev, rôle de Rothbart dans Le Lac des cygnes,

Rudolf Noureev, rôle de Rothbart dans Le Lac des cygnes,

© Francette Levieux
Une exceptionnelle carrière de danseur
Un premier espace retrace la carrière internationale du danseur-chorégraphe russe à travers ses costumes et ceux de ses partenaires, notamment Sylvie Guillem ou Noëlla Pontois. Il met en évidence le parcours de Noureev et son apport essentiel au ballet classique, tant sur le plan vestimentaire que chorégraphique. On y voit ainsi le pourpoint qu'il porta en 1962 dans Casse-Noisette, l'un des premiers ballets dansés après sa défection, en juin 1961.
Rudolf Noureev, Moments, de Murray Louis, 1977.

Rudolf Noureev, Moments, de Murray Louis, 1977.

© Francette Levieux
Pour des questions de conservation, ces costumes seront exposés par roulement tous les six mois.
Pourpoint pour le rôle de Solor, La Bayadère, Acte des Ombres, 1974. Costume Martine Kamer.

Pourpoint pour le rôle de Solor, La Bayadère, Acte des Ombres, 1974. Costume Martine Kamer.

© CNCS / Photo Pascal François
Des photographies personnelles illustrant sa jeunesse à Oufa, sa formation à l'Ecole de danse Vaganova à Leningrad, et ses premiers pas comme soliste du ballet de Kirov jusqu'à sa défection composent un autre espace. Enfin, une troisième salle reconstitue le salon de son appartement parisien aux murs tapissés de tableaux, plongeant le visiteur dans la vie intime de Noureev. On peut y admirer canapé, guéridon et objets permettant ainsi "de juger des liens entre les créations artistiques de l'homme et son esthétique de vie personnelle", selon les organisateurs de l'exposition.
Canapé. Appartement Quai Voltaire

Canapé. Appartement Quai Voltaire

© CNCS / Photo Pascal François

Le centre national du costume de scène. Quartier Villars, route de Montilly - 03000 Moulins. Téléphone : 04 70 20 76 20