"Troyennes Fragment" met en mouvements Odyssud

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/09/2011 à 16H17
"Troyennes Fragment" met en mouvements Odyssud

"Troyennes Fragment" met en mouvements Odyssud

© Culturebox

"Troyennes Fragment" est un spectacle chorégraphique écrit par Myriam Naisy et la compagnie l'Hélice présenté le vendredi 23 septembre 2011 à Odyssud le Centre culturel de Blagnac. Cette création chorégraphique, réalisée à l'issue d'une résidence artistique, a ouvert la saison "'En Mouvement" de la ville de Blagnac.

La Guerre de Troie a-t'elle réellement eu lieu ? Au théâtre, dans la tragédie grecque, sur les scènes d'Opéra, au cinéma, dans la peinture et même en bande dessinée, aucun conflit n'a laissé une telle trace et fournit une telle matière artistique. Pourtant, historiquement, aujourd'hui encore, l'existence de cette guerre est sujette à caution. Selon la tradition helléniste, ce conflit opposant le royaume de Troie à celui de Sparte, se serait déroulé aux alentours du 12ème siècle avant notre ère, suite à l'enlèvement d'Hélène, la reine de Sparte, par Pâris fils du roi troyen Priam. Des très nombreuses oeuvres littéraires produites à l'époque de l'antiquité grecque sur ce conflit, seuls les récits d'Homère à travers l'Illiade et l'Odyssée nous sont parvenus intacts. Son existence et sa portée ont été remis en cause par les grecs eux-mêmes dès Thucydide, pour qui les faits avaient été grossis et déformés par Homère, ou même Hérodote qui n'y apportait que peu de crédit. Si pour l'historienne française Claude Mossé, spécialiste de la Grèce antique, la Guerre de Troie ne fut qu' "un évènement mineur : la prise par une petite bande de grecs d'une bourgade d'Asie Mineure", d'autres historiens doutent même de son existence réelle, et s'interrogent sur une possible légende écrite à partir de plusieurs évènements historiques. La découverte en 1870 par un archéologue allemand des ruines de Troie, sur la colline d'Hissarlik en Turquie, n'a même pas permis de déterminer la réalité historique de ce conflit. Pierre angulaire de la culture helleniste, cette guerre a toutefois produit une somme d'oeuvres artistiques, qu'elles parlent du conflit antique ou qu'elles l'utilisent pour aborder d'autres guerres, comme avec Jean Giraudoux, ou d'autres problématiques, comme ici dans ce spectacle chorégraphique proposé par Myriam Naisy.     
                        

- A voir aussi sur Culturebox :
- Andromaque-en-direct-d'Orange-sur-France-2-le-17-juin
- Hypatie-ou-la-mémoire-des-hommes-au-Gyptis-théâtre-de-Marseille