« Tanguera » revient danser à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/09/2011 à 12H03
  • Les danseurs argentins Esteban Domenichini (Lorenzo) et Leticia Fallacara (Gisèle)
  • Le cabaret de "Tanguera"
  • Esteban Domenichini (Lorenzo), Leticia Fallacara (Gisèle) et Junior Cervila (Gaudencio) de passage à Paris, au Barrio Latino, le 19 septembre 2011, pour présenter le spectacle "Tanguera"
  • Gisèle, au coeur d'une rivalité entre Lorenzo et Gaudencio... Les danseurs font la pose au Barrio Latino, le 19 septembre 2011
  • Les Argentins Esteban Domenichini et Leticia Fallacara et le Brésilien Junior Cervila, au Barrio Latino, à Paris, le 19 septembre 2011
  • L'affiche du spectacle "Tanguera"
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Les danseurs argentins Esteban Domenichini (Lorenzo) et Leticia Fallacara (Gisèle)
    Les danseurs argentins Esteban Domenichini (Lorenzo) et Leticia Fallacara (Gisèle) © Manuel Navarro de la Fuente
  • Le cabaret de "Tanguera"
    Le cabaret de "Tanguera" © Manuel Navarro de la Fuente
  • Esteban Domenichini (Lorenzo), Leticia Fallacara (Gisèle) et Junior Cervila (Gaudencio) de passage à Paris, au Barrio Latino, le 19 septembre 2011, pour présenter le spectacle "Tanguera"
    Esteban Domenichini (Lorenzo), Leticia Fallacara (Gisèle) et Junior Cervila (Gaudencio) de passage à Paris, au Barrio Latino, le 19 septembre 2011, pour présenter le spectacle "Tanguera" © Annie Yanbékian
  • Gisèle, au coeur d'une rivalité entre Lorenzo et Gaudencio... Les danseurs font la pose au Barrio Latino, le 19 septembre 2011
    Gisèle, au coeur d'une rivalité entre Lorenzo et Gaudencio... Les danseurs font la pose au Barrio Latino, le 19 septembre 2011 © Annie Yanbékian
  • Les Argentins Esteban Domenichini et Leticia Fallacara et le Brésilien Junior Cervila, au Barrio Latino, à Paris, le 19 septembre 2011
    Les Argentins Esteban Domenichini et Leticia Fallacara et le Brésilien Junior Cervila, au Barrio Latino, à Paris, le 19 septembre 2011 © Annie Yanbékian
  • L'affiche du spectacle "Tanguera"
    L'affiche du spectacle "Tanguera" © DR

Du 15 octobre au 2 novembre au Théâtre du Châtelet, la troupe argentine de «Tanguera» redonne vie à l’histoire tourmentée de Gisèle, jeune immigrante française échouée dans les bas-fonds de Buenos Aires au début du XXe siècle. Présenté une première fois au Châtelet lors d’une précédente tournée internationale en septembre 2008, ce spectacle de tango virtuose, à la fois nerveux et sensuel, y a connu un énorme succès, affichant complet durant trois semaines.

«Tanguera» relate les aventures de la belle Gisèle qui, à peine débarquée au port de la capitale argentine, tombe dans les filets de la prostitution avant de devenir par la suite danseuse de cabaret sous l’emprise du dangereux Gaudencio. Entre-temps, un jeune docker, Lorenzo, fou amoureux d'elle, fera tout pour l'extirper de cet univers sordide.

Produit et cosigné par Diego Romay, créé à Buenos Aires le 8 janvier 2002, ce spectacle chorégraphique a pour particularité de fusionner de la danse, du théâtre et de la musique interprétée en «live», un parti pris voulu par le metteur en scène Omar Pacheco. «Contrairement à un spectacle de tango typique qui se compose d’une suite de tableaux, il s’agit ici d’une véritable comédie musicale, elle possède une histoire, des personnages récurrents, un orchestre live, une chanteuse, c’est donc beaucoup plus qu’un ballet comme on a l’habitude d’en voir», souligne Leticia Fallacara, danseuse interprète de Gisèle. «D’où la difficulté de trouver des danseurs pour cette production», explique Junior Cervila (Gaudencio), danseur brésilien natif de São Paulo. «Il n’est pas seulement question de danser, mais de jouer un rôle. Il faut maîtriser son personnage à la fois dans la danse et dans le jeu.» L'exigence et l'originalité de «Tanguera» ont valu au projet le soutien du pianiste et chef d’orchestre Daniel Barenboïm, illustre natif de Buenos Aires.

Des danseurs impliqués dès les débuts de l'aventure
Les trois danseurs vedettes de la production, que nous avons rencontrés à Paris en septembre, ont tous été associés à «Tanguera» dans les premiers mois de sa mise en route, voire avant. Junior Cervila (Gaudencio), regard malicieux et faux air d'un Frédéric Mitterrand rajeuni, nous a confié que le personnage clé de l’infâme souteneur avait été imaginé pour lui. Esteban Domenichini (Lorenzo), sourire chaleureux et physique de jeune premier, passionné par le projet «Tanguera» dès 2002, a commencé par y jouer des rôles secondaires avant de récupérer, plus tard, pour ne plus le quitter, celui du docker amoureux. Quant à Leticia Fallacara (Gisèle), elle a commencé par assurer des rôles de figurante au sein du spectacle, le personnage de l'héroïne étant créé à l'origine par la chorégraphe Mora Godoy, puis repris par d'autres danseuses avant de lui être attribué.

La production 2011 de «Tanguera» est sensiblement la même que celle présentée au Châtelet à la rentrée 2008, à l’exception de changements opérés dans la distribution des rôles. Leticia Fallacara et Junior Cervila étaient absents en 2008, ayant momentanément quitté l'aventure pour se consacrer à d’autres projets, le Brésilien étudiant de son côté le cinéma et la réalisation. D'autres modifications ont été effectuées dans les arrangements musicaux de la partie cabaret et dans l’ouverture du spectacle. «Certains pas de danse ont également été modifiés, d’anciennes chorégraphies étant tantôt remplacées, tantôt reprises, de manière à ce que leur exécution garde toute sa force et que les danseurs ne s’endorment pas dans une forme de routine», souligne Esteban Domenichini. Rendez-vous au Châtelet dès le 15 octobre pour 1h20 de tango virevoltant.

Le teaser officiel du spectacle

« Tanguera »
Comédie musicale argentine en neuf scènes
Du samedi 15 octobre au mercredi 2 novembre 2011

Scénario : Diego Romay et Dolores Espeja
Production : Diego Romay
Chorégraphie : Mora Godoy
Mise en scène : Omar Pacheco
Direction musicale, arrangements, composition : Gerardo Gardelin
Arrangements de tango : Lisandro Adrover
Paroles : Eladia Blazques
Décors : Valeria Ambrosio
Costumes : Cecilia Monti

Danseurs principaux :
Leticia Fallacara (Giselle)
Junior Cervila (Gaudencio)
Esteban Domenichini (Lorenzo)

Théâtre du Châtelet
1, place du Châtelet, Paris 1er
Du 15 octobre au 2 novembre
Renseignements et réservations : 01 40 28 28 40