Sylvie Guillem : un sacré monstre à Paris !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/12/2011 à 19H30
Sylvie Guillem et Akram Khan

Sylvie Guillem et Akram Khan

© Tristan Kenton

La danseuse Sylvie Guillem et le chorégraphe Akram Khan seront à Paris, au Théâtre des Champs-Elysées, du 5 au 9 janvier. La fin d'une tournée triomphale pour leur dialogue dansé, intitulé "Sacred Monsters".

C'est un dialogue magique entre une icône de la danse et un chorégraphe anglo-bengali, maître du kathak, cette danse sacrée du nord de l'Inde. A la demande de Sylvie Guillem, le danseur a écrit "Sacred Monsters", qui relate leurs parcours respectifs, un voyage entre le ballet et la danse narrative indienne, un mélange de classique et de contemporain. La danse comme un moyen d'aller vers l'autre, de se comprendre. Un chanteur, une chanteuse et trois musiciens (violon, violoncelle, percussions) les accompagnent.

Akram Khan, associé à la MC2 de Grenoble pour trois ans, a été découvert à Avignon avec "Mahabharata" de Peter Brook au milieu des années 80. Après son escale à Paris, le danseur-chorégraphe enchaînera avec un autre spectacle, "Desh", un solo d'une heure vingt. En 2012, il travaillera aux côtés de Danny Boyle, qui signe la cérémonie d'ouverture des JO de Londres.

Petit bonus : Sylvie Guillem dans le Boléro de Ravel, une des rares danseuses à pouvoir l'interpréter.