Sylvie Guillem commencera sa tournée d'adieu aux Nuits de Fourvière

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/11/2014 à 14H24
Sylvie Guillem (2010)

Sylvie Guillem (2010)

© Lesliey Leslie-Spinks/Sipa

Sylvie Guillem, qui prendra sa retraite en 2015 à l'âge de 50 ans, donnera la première française de sa tournée internationale d'adieu aux Nuits de Fourvière de Lyon, du 29 juin au 2 juillet.

La danseuse interprétera aux Nuits de Fourvière deux créations : un solo d'Akram Khan et un pas de deux de Russell Maliphant, au côté d'Emmanuella Montanari de la Scala de Milan, ainsi que deux reprises de  William Forsythe et Mats Ek. Ce programme intitulé "Life in Progress" fera aussi escale au Théâtre des Champs-Elysées, du 18 au 20 septembre 2015. 
Sylvie Guillem et Akram Khan

Sylvie Guillem et Akram Khan

© Tristan Kenton
"Après 39 années +d'entraînement+, j'ai décidé de faire ma dernière révérence" (...) Tout simplement parce que je souhaite arrêter heureuse en faisant ce que je fais, comme je l'ai toujours fait, avec passion et fierté", écrit Sylvie Guillem qui ajoute: "toute l'année 2015 sera un dernier tour des scènes que j'ai fréquentées".  
Sylvie Guillem

Sylvie Guillem

© Bill Cooper


Née le 25 février 1965, Sylvie Guillem fait des étincelles enfant en tant que gymnaste; on lui prédit alors une carrière olympique. Mais elle découvre la danse et intègre l'école de l'Opéra de Paris. A 19 ans elle est nommée danseuse étoile par Rudolf Noureev (1984) à l'issue de son interprétation du Lac des Cygnes, dans le double rôle d'Odette/Odile. Une série de premiers rôles suivent cette nomination, parfois avec Noureev lui-même comme partenaire.

Mais sa soif de liberté, l'envie de choisir ses rôles lui font quitter l'Opéra de Paris en 1989. Elle traverse alors la Manche et rejoint le Royal Ballet. Depuis une dizaine d'années elle danse des chorégraphies créées specialement pour elle par Forsythe, Mats Ek, Akram Khan ou Russel Maliphant.  


La Guillem a décidé de tirer sa révérence en 2015. La fin d'une carrière atypique et éblouissante d'une légende de la danse.