"Switch me off" de Bernardo Montet et Thomas Ferrand au Nouvel Olympia

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/01/2010 à 12H11
"Switch me off" de Bernardo Montet et Thomas Ferrand au Nouvel Olympia

"Switch me off" de Bernardo Montet et Thomas Ferrand au Nouvel Olympia

© Culturebox

Le chorégraphe Bernardo Montet présente sa nouvelle création contemporaine,  "Switch me off", du 26 au 30 janvier 2010 au Nouvel Olympia. Un solo mis en scène par le dramaturge Thomas Ferrand, et dans lequel l'artiste a voulu revenir à l'essentiel pour mieux montrer les tensions qui animent l'être humain. Une démarche qui passe entre autre  par une nudité totale.

"Switch me off" est directement inspiré du roman de Ralph Ellison, "L'homme invisible". Mais à l'origine du spectacle, il y a d'abord une vision : celle d'une photo réalisée par Jeff Wall ("after invisible man"), inspirée elle aussi par le roman d'Ellison. On y voit un homme noir assis sur un tabouret dans un débarras, perdu au milieu d'innombrables objets. "Cette photo me poursuit depuis longtemps" raconte Bernardo Montet. Il a fallu la rencontre avec Thomas Ferrand au Centre Chorégraphique National de Tours pour qu'un projet naisse et fasse vivre ce souvenir. Les deux artistes ont partagé des textes (dont beaucoup traitaient de la question noire, notamment en Amérique dans les années 50) et des photos. Celle de Jeff Wall s'est imposée, puis avec elle, le roman de Ralph Ellison. Pour Bernardo Montet, "bien que le contexte ait changé, ces textes correspondent aux combats de fond auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui".

A voir aussi sur Culturebox :
D'autres vidéos sur la danse contemporaine
La vidéo 
La nudité dans la danse avec Toufik Ol
La vidéo  Latifa Laâbassi danse nue en solo