Revoir Rudolf Noureev, le prix de la liberté, dans "Un jour, un destin"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/12/2012 à 10H34
Rudolf Noureev en coulisses au Théâtre des Champs-Elysées, Paris, juin 1961

Rudolf Noureev en coulisses au Théâtre des Champs-Elysées, Paris, juin 1961

© Lido / Sipa

Qui était vraiment Rudolf Noureev, l'un des plus grands danseurs de tous les temps ? "Un jour, un destin" (France 2) nous a raconté, dans le cadre d'une soirée consacrée à la danse, le parcours incroyable d'un jeune homme de 22 ans, qui ose défier les autorités russe en choisissant de rester en France lors d'une tournée. A revoir sur Pluzz en cliquant sur le lien suivant.

Privé de sa famille, considéré en URSS comme un traitre à la patrie, Noureev trouve l'épanouissement dans son art. Travailleur acharné, ambitieux, charismatique, très vite on parle à son propos de  "Rudimania". Il devient une icône de la danse et de la liberté, une "rock star", mais demeure au fond un solitaire nostalgique.


Revoir le portrait de Noureev, diffusé mercredi 26 décembre 2012, dans "Un jour, un destin"
Noureev et Margot Fonteyn

Noureev et Margot Fonteyn

© Central Press/AFP