Philippe Decouflé feuillette sa revue au Crazy Horse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/09/2009 à 09H34
Philippe Decouflé feuillette sa revue au Crazy Horse

Philippe Decouflé feuillette sa revue au Crazy Horse

© Culturebox

Quand un vieille dame grivoise rencontre un chorégraphe à l'imagination débordante, cela promet un résultat à la fois subtil et ébouriffant. Philippe Decouflé est le nouveau directeur artistique du Crazy Horse à Paris. Il propose à partir du 21 septembre 2009 une première revue entièrement imaginée par lui.

Philippe Decouflé a commencé sa carrière comme danseur. Un danseur curieux, qui a également butiné du côté du mime et du cirque. Il s'est ainsi façonné un univers bien à lui qu'il a ensuite développé en tant que chorégraphe. Dans ses spectacles, les décors, la vidéo, le son et les accessoires sont aussi importants que les gestes des danseurs, pour définir un visuel très précis, très graphique. Avant d'être connu du grand public, il a imaginé des créations avec le grand chorégraphe américain Merce Cunningham, disparu cet été. La première œuvre majeure de Decouflé fut la célébration du bicentenaire de la Révolution, suivie peu de temps après de la cérémonie d'ouverture des JO d'Albertville. Il s'est encore illustré dans les grands évènements lors de la coupe du monde de rugby en 2007. De sa nouvelle aventure au Crazy Horse, il dit "avoir toujours été séduit par le style et la rigueur" du cabaret. L'établissement a vu le jour en 1951 à Paris avec Alain Bernardin, dont la volonté était de se démarquer du Lido et autre Moulin Rouge en oubliant les plumes et en privilégiant les projections de motifs. Une direction qui sied bien à Philippe Decouflé.