Philippe Découflé et son "Octopus" font danser le Théâtre de Chaillot à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/01/2011 à 10H26
Philippe Découflé et son "Octopus" font danser le Théâtre de Chaillot à Paris

Philippe Découflé et son "Octopus" font danser le Théâtre de Chaillot à Paris

© Culturebox

"Octopus", le dernier spectacle de Philippe Découflé, est présenté à partir de ce soir, mercredi 6 janvier 2010 au Théâtre National de Chaillot, à Paris. Le chorégraphe français, rendu célèbre en 1992 par les Jeux Olympiques d'Albertville, propose une création multimédia axée sur la beauté. Programmée à Paris jusqu'au 4 février, cette pièce partira ensuite en tournée dans toute la France.

Parce que l'estampille Decouflé reste une valeur sûre, le nom du chorégraphe figure sur les affiches en deux fois plus gros que le titre du spectacle qu'il signe à Chaillot. Après l'avoir créé en octobre dernier à Rennes, "Octopus" est un spectacle placé sous le signe du chiffre huit. Huit comme huit tableaux pour huit danseurs.
Il ne faut pas chercher un récit cohérent dans cette suite portée par une musique qui va du Boléro de Ravel au rock, avec une partition originale composée par Labyala Nosfell et Pierre Lebourgeois. Le sens général n'est pas imposé au spectateur qui donne à l'ensemble le sens que lui proposera sa propre subjectivité. La pièce est axée autour de l'illustration de la beauté. "Octopus", la pieuvre en anglais, apparaît notamment sous l'avatar du dieu indien Shiva à l'occasion d'un tableau au centre duquel figure une danseuse aux bras multiples. Sans mièvrerie, "Octopus" est marqué par la douceur et l'évident plaisir que le chorégraphe prend à créer les spectacles qu'il aimerait voir.

A voir aussi sur Culturebox :
- Les autres entretiens "Les 5 dernières minutes"
- L'homme-à-la-tête-de-chou--de-Jean-Claude-Gallotta-sur-la-scène-du-tap
- Blue-Lady-revisited-de-Carolyn-Carlson-danse-par-Jacky-Berger-au-Colisée
- La-tentation-d'Eve-par-Marie-Claude-Pietragalla