La danseuse Aurélie Dupont succède officiellement à Benjamin Millepied à l’Opéra de Paris

Par @ValGaget
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/08/2016 à 20H24
Aurélie Dupont, 43 ans, change de rôle 

Aurélie Dupont, 43 ans, change de rôle 

© TIMOTHY A. CLARY / AFP

Passation de pouvoir à l’Opéra. Aurélie Dupont a officiellement succédé lundi au chorégraphe Benjamin Millepied au poste de directeur de la danse. La ballerine connaît l’institution mieux que personne : elle y a fait toute sa carrière et a été l’une de ses plus brillantes étoiles.

L’Opéra est sa maison. Entrée à l’école de danse de Nanterre à l’âge de dix ans, Aurélie Dupont a gravi tous les échelons jusqu’au grade le plus prestigieux: celui d’étoile. Cette jolie brune, petite et fine comme une brindille, prend ses fonctions au cœur de l’été, en toute discrétion.
 
Quand elle a fait ses adieux d’étoile, le public l’a ovationnée debout pendant près de 25 minutes. Du jamais vu à l'Opéra. C’était le 18 mai 2015 après la dernière représentation de « L’histoire de Manon », l’un de ses rôles préférés. La ballerine avait atteint l’âge fatidique de 42 ans qui sonne l’heure de la retraite à l’Opéra. Elle avait alors accepté le poste de maître de ballet que lui proposait Benjamin Millepied "pour transmettre aux jeunes danseurs".

Un remplacement au pied levé

Mais en février 2016, le fougueux chorégraphe démissionnait sans préavis, quinze mois seulement après son arrivée. Au cours d’une conférence de presse organisée dans l’urgence, Stéphane Lissner, directeur de l’Opéra de Paris, annonçait qu’il avait demandé à Aurélie Dupont de le remplacer au pied levé. La danseuse, âgée de 43 ans, ne s’attendait absolument pas à cette proposition mais elle a accepté de relever le défi.

"Je vais aborder la direction de la danse comme j'ai abordé ma carrière : avec passion, exigence, beaucoup de travail ", a-t-elle déclaré. Je vais apporter aux étoiles les ballets dont ils ont besoin. Pour moi, le ballet de l'Opéra de Paris est un ballet de danse classique, avec une ouverture sur le contemporain. Et non l'inverse ! "  

La mission de la nouvelle directrice de la danse ne s'annonce pas simple : même éclair, le passage de Benjamin Millepied a laissé des traces. Cet homme pressé, très médiatisé du fait de son mariage avec la comédienne Natalie Portman, a divisé le corps de ballet  dressant parfois les étoiles contre les jeunes danseurs. Ses déclarations à l’emporte-pièce dans la presse, suivies du documentaire "La relève" sur Canal +, ont aussi mis le feu aux poudres. 

Aurélie Dupont devra trouver le moyen d’apaiser les tensions en valorisant l'ensemble du corps de ballet. Elle entend faire briller les étoiles, leur redonner la place qu’elles méritent. Il faudra aussi qu’elle impose progressivement sa marque bien que la prochaine saison ait été élaborée par Benjamin Millepied. Baptême du feu le 24 septembre avec le prestigieux gala des mécènes, destiné à récolter des fonds.

Images Valérie Gaget (18 mai 2015)