Nathalie Pernette fait danser les âmes de pierre de l'Abbaye de Cluny

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/05/2015 à 11H23
Cinq danseurs de la compagnie Nathalie Pernette investissent l'Abbaye de Cluny pour un dialogue inédit avec ce monument séculaire 

Cinq danseurs de la compagnie Nathalie Pernette investissent l'Abbaye de Cluny pour un dialogue inédit avec ce monument séculaire 

© France 3 Culturebox

Après plusieurs mois de résidence à l’Abbaye de Cluny, la chorégraphe Nathalie Pernette présente " La Figure du Gisant ", un spectacle de danse en déambulation qui s’inspire de ce lieu chargé d’histoire. Cette création s’inscrit dans la première édition de " Monuments en mouvement ", une opération initiée par le Centre des Mouvements nationaux pour ouvrir les lieux patrimoniaux aux œuvres dansées.

Depuis 2013, les monuments gérés par le Centre des monuments nationaux (CMN) s’ouvrent à des manifestations culturelles mais jusqu’à présent, il s’agissait de rencontres musicales ou littéraires qui "appelaient davantage le spectateur à une sorte de voyage intérieur" comme l’explique Philippe Bélaval le président du CMN. Il était donc temps d’ouvrir ces lieux à la danse et de créer des interactions entre l’immobilité et le mouvement. La première édition de « Monuments en mouvement » invite donc quatre chorégraphes à réfléchir sur les thèmes de l’existant, de la mémoire, de l’héritage et à se produire dans 8 monuments nationaux. 
 
Parmi ces chorégraphes, Nathalie Pernette dont la compagnie est basée à Besançon. Adepte des spectacles de rue (c'est une habituée du festival Châlons dans la rue) et fascinée depuis toujours par l’immobilité, la danseuse a posé ses valises durant plusieurs semaines à l’Abbaye de Cluny en Saône-et-Loire. Elle y a créé " La Figure du Gisant ", premier volet du projet " Une Pierre presque immobile ". Une création pour 5 danseurs qui sera présentée les 12 et 13 juin prochains à l’Abbaye de Cluny.

Reportage : R. Ho-A-Chuck / D. Boutillet / G. Guillot
Trois autres chorégraphes participent à cette saison de danse des Monuments nationaux : Raddhouane El Meddeb et sa Compagnie de Soi ont inauguré cette opération les 14 et 15 avril dernier en dansant "Heroes, prélude" au Panthéon à Paris ; Yoann Bourgeois présentera son projet "Cavale"  les 13 et 14 juin à La Turbie (Alpes-Maritimes) et les 30 et 31 juillet sur la place forte de Mont Dauphin (Hautes-Alpes) et enfin Thomas Lebrun investira en septembre le Château d’Azay-le-Rideau (le 11), le château de Châteaudun (le 13) et le Palais Jacques Cœur de Bourges (le15) avec le projet chorégraphique "Où chaque souffle danse nos mémoires".  
Affiche "Monuments en mouvement" © Centre des monuments nationaux
Quant à Nathalie Pernette, elle sera en juin à Cluny mais "La Figure du Gisant" sera présentée dans plusieurs villes et festivals de France durant l'été (dates à retrouver sur le site de la Compagnie) avec en "bouquet final" une représentation le17 octobre à la Basilique de Saint-Denis à Paris où reposent 70 gisants.