Moscou : le directeur du Bolchoï limogé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/07/2013 à 09H12
Le directeur du Bolchoi, Anatoli Iksanov, limogé après une série de scandales

Le directeur du Bolchoi, Anatoli Iksanov, limogé après une série de scandales

© Kirill Kudryavtsev / AFP

Le directeur du Bolchoï Anatoli Iksanov a été limogé, a annoncé mardi le ministre de la Culture Vladimir Medinski, alors que le plus prestigieux théâtre de Russie est au centre de scandales depuis le début de l'année. Il sera remplacé par l'ancien directeur du théâtre musical Stanislavski de Moscou, Vladimir Ourine.

Le contrat d'Anatoli Iksanov, qui dirigeait le Bolchoï depuis 2000, devait  prendre fin en octobre 2014, selon les agences russes. Il est remplacé par Vladimir Ourine, qui était directeur du théâtre Stanislavski et Nemirovitch-Dantchenko, une autre scène prestigieuse de Moscou.

Le ministre de la Culture a souligné que cette décision avait été prise en raison de la "situation difficile" dans laquelle se trouve le Bolchoï depuis l'agression de son directeur artistique Sergueï Filine. Anatoli Iksanov "a travaillé au Bolchoï pendant 13 ans, il a beaucoup fait : la  reconstruction est achevée, une nouvelle scène a été ouverte", a déclaré Vladimir Medinski.

"Mais tout le monde sait parfaitement que les forces humaines ont des  limites. La situation difficile montre que le théâtre a besoin de renouvellement", a-t-il ajouté.

Le Bolchoï miné par les rivalités
Des rivalités minent en effet le théâtre, où le directeur artistique du ballet a été grièvement blessé à l’acide à la mi-janvier. Il est resté pratiquement aveugle malgré 18 opérations depuis son agression en bas de son immeuble.

Cette agression a entraîné un scandale sans précédent, révélant au grand  jour les rivalités féroces et les conflits internes au sein de l'institution mondialement connue.
 
Le danseur étoile Pavel Dmitritchenko a avoué avoir commandité un passage à tabac contre Sergueï Filine mais pas une agression à l’acide. Il est actuellement en détention et risque 12 ans de prison.
 
Le directeur artistique agressé accusé de favoritisme
Le danseur reprochait au directeur artistique de réserver les meilleurs rôles et les gratifications salariales à ses seuls protégés et d'écarter tous ceux qui s'opposaient à ses projets de réforme de l'institution.
 
Pour sa part, l'exécutant présumé, Iouri Zaroutski, a déclaré qu'il avait  agi seul, en expliquant avoir ajouté de l'urine à la solution utilisée pour  l'attaque afin d'"humilier" Sergueï Filine, qui était trop sévère avec les  danseuses de ballet selon lui.
 
Un autre danseur étoile, d'origine géorgienne, Nikolaï Tsiskaridze, très critique envers Filine, a été évincé. Son contrat, qui se terminait fin juin, n’a pas été renouvelé.
 
Le directeur du Bolchoï Anatoli Iksanov est remplacé par Vladimir Ourine, qui était jusqu'à présent directeur du théâtre moscovite Stanislavski-Nemerovitch-Dantchenko.