Mikhaïl Baryshnikov a obtenu la nationalité lettone

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/04/2017 à 14H08, publié le 27/04/2017 à 13H51
A Riga (Lettonie) Barychnikov incarne Nijinski dans un spectacle de Robert Wilson, "Letter to a Man", d'après les carnets du célèbre danseur et chorégraphe russe (3 août 2016)

A Riga (Lettonie) Barychnikov incarne Nijinski dans un spectacle de Robert Wilson, "Letter to a Man", d'après les carnets du célèbre danseur et chorégraphe russe (3 août 2016)

© Valda Kalnina / EPA / MaxPPP

Le danseur, chorégraphe et acteur américain d'origine russe Mikhaïl Baryshnikov est devenu jeudi citoyen de la Lettonie, pays où il est né du temps de l'URSS, suite à l'approbation de sa demande par le parlement.

Les députés lettons ont voté par 84 voix pour, sans aucune voix contre, l'octroi de la nationalité lettone au danseur, en lui évitant ainsi une longue procédure. Venu à Riga, l'artiste devait se faire remettre l'acte de naturalisation lors d'une cérémonie jeudi.
 
Comme la Lettonie et les Etats-Unis sont membres de l'Otan, la loi lettonne autorise la double nationalité pour leurs ressortissants.
 
Baryshnikov, né en 1948, avait entamé des études de danse classique en 1957 à Riga, avant de les poursuivre avec succès à Leningrad (redevenue aujourd'hui Saint-Pétersbourg). Il est passé à l'Ouest en 1974 lors d'une tournée au Canada, où il a demandé le droit d'asile, avant de s'établir aux Etats-Unis.

Les one man shows de Baryshnikov ont attiré les foules à Riga

Ces dernières années, le danseur, qui a joué aussi dans le feuilleton télévisé américain "Sex and the City", s'est produit à Riga dans des one-man show ayant attiré un public si nombreux que des tickets se vendaient au marché noir pour quelques centaines d'euros.
 
Avec l'homme de théâtre letton Alvis Hermanis, il y a mis au point des spectacles qu'il a ensuite exportés à Broadway.
 
En demandant sa naturalisation, il a écrit une lettre où il reconnaissait l'occupation de la Lettonie par l'URSS - un geste important pour ses futurs concitoyens - et déclarait "espérer contribuer au progrès en Lettonie et à ses efforts en faveur des droits de l'Homme".
 
"En tant que fils de parents russes, je n'ai pas eu une enfance très facile à Riga", a observé Baryshnikov, dont le père était un militaire soviétique, dans cette lettre. "En fait mon père était stationné en Lettonie pour occuper le pays. En dépit de ces circonstances difficiles, j'ai développé un lien solide avec la nation lettone."
 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !