"Meia Lua": la compagnie Malka danse sous la lune

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/11/2009 à 11H41
"Meia Lua": la compagnie Malka danse sous la lune

"Meia Lua": la compagnie Malka danse sous la lune

© Culturebox

Après le Brésil, c'est en Rhône-Alpes que la compagnie Malka présente son nouveau spectacle "Meia Lua" (demi-lune), essence des danses urbaines. A voir notamment à Marseille les 19 et 20 novembre, à Lyon le 3 décembre.

Creuset d'énergies, de langues et de cultures, la compagnie Malka est riche de ses contrastes et de ses origines. Car c'est au Brésil que Bouba Landrille Tchouda est allé chercher ses as du hip hop et de la break dance. A Sao Luis, il a rencontré ces danseurs de l'instant mués par l'instinct de donner un sens à leur existence. Car dans la vie n'est pas facile dans le Nordeste, l'une des régions les plus pauvres du Brésil, où sévit notamment la sécheresse. Au pays de la capoeira, ils ont fait de leur danse un langage social, comme les esclaves avant eux. Depuis 2002 (date de création de la compagnie), Bouba et ses danseurs déclinent le thème de la "débrouille". Après Malandragem, leur précédent spectacle, Meia Lua leur donne une nouvelle occasion de mettre un peu de rêve dans la réalité.