Marie-Claude Pietragalla : "L’amour, ce sont deux solitudes qui se rencontrent"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/01/2016 à 14H51
Extrait du teaser du spectacle "Je t'ai rencontré par hasard".

Extrait du teaser du spectacle "Je t'ai rencontré par hasard".

© Théâtre du Corps /capture d'écran

Dix ans après leur première création ensemble au sein du Théâtre du Corps, Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault unissent leur talent dans une nouvelle chorégraphie. "Je t’ai rencontré par hasard" est l’histoire d’un couple : sa rencontre, son quotidien, ses doutes… Une œuvre pleine d’amour à découvrir du 9 au 21 février aux Folies Bergère.

Reportage : J-N.Mirande / P.Pachoud / J-M.Levasseur / A.Le Luhern
Dans une cuisine tout ce qu’il y a de plus quelconque, un homme et une femme sont attablés. Le cadre est peu glamour, et pourtant chacun de leur mouvement transpire la passion. Il faut dire qu’à la ville comme à la scène, Marie-Claude Pietragalla – Pietra – et Julien Derouault forment un couple. De leur amour commun pour la danse est née une compagnie ou plutôt un théâtre : le Théâtre du Corps. Car pour Pietra, tous les arts sont liés, "ils sont là pour s'enrichir les uns les autres".
 
Dans "Je t’ai rencontré par hasard", la chorégraphe et son compagnon ont mis beaucoup d’eux-mêmes avouant même qu’ils avaient parfois réglé des différends sur scène, à travers la danse. Le couple devient un personnage à part entière. "Ces deux êtres ne perdent pas leur intimité, leur individualité, mais en s'associant, créent un lien nouveau. C'est comme si ce couple là, à travers la scène, se parlait d'une autre façon", souligne Julien Derouault. Un dialogue qui passe par le langage du corps, "narrateur et fort de sens".
 
"Je t’ai rencontré par hasard" de et avec Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault.
Du 9 au 21 février au Folies Bergère, 32 rue Richer, 75009 Paris.