Les Ballets Trockadero fêtent joyeusement le Nouvel An à Orléans

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/01/2014 à 15H37
Les Ballets Trockadero de Monte Carlo

Les Ballets Trockadero de Monte Carlo

© Sascha Vaughan

Créés à New York en 1974 par un groupe de danseurs classiques américains désireux de présenter le répertoire académique au second degré, les Ballets Trockadero de Monte Carlo proposent un spectacle basé sur l'humour et la dérision. Un choix qui n'est pas fait au détriment des qualités artistiques et techniques de ses danseurs. Le spectacle, mondialement connu, a fait escale à Orléans.

Reportage : B. Du Fay, J. Bernier, L. Herniaux, M. Sitaud  

Les Ballets Trockadero de Monte Carlo ne sont pas les seuls à allier danse classique et humour. D'autres troupes et chorégraphes s'y sont frottés avec brio.

C'est le cas de Christian Spuck avec son "Grand pas de deux". Né en 1969 à Marburg, il danse d'abord pour la Needcompany (Jan Lauwers) et pour Rosas (Anne Teresa de Keersmaeker) en Belgique. En 1995, il devient membre du Ballet de Stuttgart. Un an plus tard il entre dans l’univers de la chorégraphie avec un pas de deux intitulé "Duo" et ajoute depuis une touche contemporaine aux ballets classiques, tout en puisant son inspiration dans la littérature classique européenne.

"Grand pas de deux" de Christian Spuck