"Le presbytère" : le célèbre ballet de Béjart en tournée

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/04/2015 à 14H43
"Le Presbytère", ballet créé par Maurice Béjart en 1997

"Le Presbytère", ballet créé par Maurice Béjart en 1997

© France 3/Culturebox

Près de 20 ans après sa création par Maurice Béjart, "Le Presbytère" n'a rien perdu de sa force ni de son éclat. Les danseurs du Béjart Ballet Lausanne sont en tournée avec ce spectacle, hommage à Freddie Mercury et à Jorge Donn, danseur icône du célèbre chorégraphe. Un hymne à la vie à découvrir dans plusieurs villes jusqu'au 24 avril 2015.

Reportage : N. Hayter / N. Salem / H. Cardon / J. Blanc
Depuis sa création en 1997 au Théâtre National de Chaillot avec Elton John et les membres du groupe Queen sur scène, "Le Presbytère" a fait du chemin. Cet hymne à la vie et à l'amour a été joué plus de 350 fois à travers le monde. Et partout le public est séduit et ému par la puissance de cette chorégraphie. 
Un extrait du ballet 

Un extrait du ballet 

© France 3/Culturebox
Aujourd'hui porté par les danseurs du Béjart Ballet Lausanne, sous la direction de Gil Roman, ce spectacle qui mêle les musiques de Queen et de Mozart est de nouveau en tournée. Après quelques dates parisiennes au mois début du mois d'avril, la troupe sillonne les routes de France pour faire (re)découvrir ce classique de la danse contemporaine.
Les thèmes de la mort et de la maladie sont au centre du ballet

Les thèmes de la mort et de la maladie sont au centre du ballet

© France 3/Culturebox
Créé en hommage à Freddie Mercury et au danseur Jorge Donn, tous deux morts du sida, "Le presbystère" est une réflexion sur la vie, la mort et l'amour. "Un ballet sur la jeunesse et l'espoir, puisque, indécrottable optimiste, je crois aussi malgré tout que "The show must go on", comme le chante Queen", disait Maurice Béjart, à propos de sa création. 

"Le Presbytère" en tournée
Le 12 avril 2015 à L'amphithéâtre de Lyon
Le 15 avril 2015 au Zénith de Nantes
Le 18 avril 2015 au Zénith de Rouen
Du 22 au 24 avril 2015 au Colisée de Roubaix