Le Malandain Ballet Biarritz répète "La Belle et la Bête" avant Versailles

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/12/2015 à 12H22
Les danseurs du Malandain Ballet Biarritz répètent la dernière création du chorégraphe "La Belle et la Bête"

Les danseurs du Malandain Ballet Biarritz répètent la dernière création du chorégraphe "La Belle et la Bête"

© France 3 / Culturebox

Avant d’être accueillis les 11, 12, 13 décembre prochains à l’Opéra royal du Château de Versailles, le chorégraphe Thierry Malandain et ses 22 danseurs du ballet de Biarritz répètent "La Belle et la Bête". Le conte dansé sera présenté en avant-première à la Gare du Midi de Biarritz les 5 et 8 décembre à 20h30.

Le chorégrapheThierry Malandain s'empare du conte du XVIIe siècle "La belle et la bête". Un récit initiatique sur la dualité entre la beauté et la laideur qu'il réinvente sur la musique de Tchaïkovski interprétée par l'Orchestre Symphonique d’Euskadi. Avant de s'installer à l’Opéra royal du Château de Versailles, la nouvelle création sera présentée au public de Biarritz à la Gare du Midi puis partira en tournée européenne. Une équipe de France 3 Bayonne a assisté aux dernières répétitions du ballet.

Reportage : S. Deschamps / C. Etchegaray / R. Violet 

Pour Thierry Malandain, cette dualité entre la beauté et la laideur qui prédomine dans le conte est assez proche du chemin qu'accomplit l'artiste tout au long de sa carrière : "Tout artiste essaye d'arriver à cette perfection de la beauté, et si c'est lié à l'amour, tant mieux", assure-t-il.  

Un classique de l'initiatique

Maintes fois adapté, au cinéma, au théâtre, et à la télévision, le récit de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont porte en lui tous les thèmes de l'amour et de la bienveillance. En 1946, le poète Jean Cocteau signe une adaptation en noir et blanc très remarquée qui mêle fantastique et féérique.
"La belle et la bête" de Jean Cocteau - 1946

"La belle et la bête" de Jean Cocteau - 1946

© DR

Des années plus tard, en 1991, les Studios Disney sortent  leur 39e long-métrage d'animation et posent des couleurs sur "La Belle et la Bête". Le film entre dans la catégorie "Classique d'animation" des studios. 

 "La Belle et la Bête"du ballet Malandain 
à la gare la Gare du Midi de Biarritz les 5 et 8 décembre à 20h30 puis à l’Opéra royal du Château de Versailles au Château de Versailles  les 11, 12, 13 décembre et à la 17ème Biennale de la Danse de Lyon Amphithéâtre Cité Internationale en septembre 2016