Le Hip-Hop montre l’exemple de la parité au festival Hautes Tensions

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/04/2012 à 16H33
Le collectif "Serial Stepperz" dans Change the rules

Le collectif "Serial Stepperz" dans Change the rules

© France 3 - Culturebox

Le Parc de la Villette accueille jusqu'au 22 avril 2012 un festival qui comme son nom l'indique promet de faire vibrer les cordes sensibles. "Hautes Tensions" assure la rencontre de deux arts nés de la rue et dans les airs. Ainsi, la danse hip-hop et le cirque se croisent et se répondent sur les mêmes accords.

"Trois compagnies sur un plateau" invite trois collectifs de la danse hip-hop à prendre possession de la scène de la grande Halle avec force, énergie et humour. Les filles de la compagnie "6ème Dimension" présentent avec sensibilité leur vision d'un monde robotisé. Quant aux garçons du collectif "Serial Stepperz" ils expriment leurs émotions à l'état brut. 

 

 

La dernière compagnie présentée sur ce plateau est celle du chorégraphe Anthony Egéa qui dirige 6 danseurs africains. Issu de la danse classique, il les pousse à exprimer leur "rage" de danser.

 

Le festival "Hautes tensions" à la grande halle de la villette du 11 au 22 avril 2012