Le ballet de l'Opéra de Bordeaux rend hommage à Diaghilev et aux ballets russes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/10/2009 à 14H22
Le ballet de l'Opéra de Bordeaux rend hommage à Diaghilev et aux ballets russes

Le ballet de l'Opéra de Bordeaux rend hommage à Diaghilev et aux ballets russes

© Culturebox

Le sacre du printemps, Prélude à l'après midi d'un faune, Petrouchka. A travers ces trois pièces mythiques, le ballet de l'Opéra National de Bordeaux rend un hommage coloré à Diaghilev et aux ballets Russes.

Il y a cent ans, les ballets russes entreprenaient une tournée internationale avec à leur tête, le chorégraphe Diaghilev. Les Parisiens découvraient leur travail pendant un mois, au théâtre du Châtelet. Les ballets russes devenaient alors rapidement le spectacle à la mode, celui qu'il fallait avoir vu.  Balanchine, Lifar, Fokine ou encore Nijinski ont été parmi les grands noms de la troupe.
Installés officiellement loin de Moscou dés 1911, les Ballets russes migrent vers Paris, Monte-Carlo et Londres. La troupe disparaît en pleine gloire à la mort de Diaghilev, en 1929. Plusieurs compagnies en ont perpétué la tradition jusqu'à nos jours. On peut dire en effet que les ballets de Monaco en sont les descendants presque directs.