La saison de Millepied : Forsythe, les Américains... et l'ouverture aux régions

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/02/2015 à 13H58
Benjamin Millepied présente son programme, le 4 février 2015

Benjamin Millepied présente son programme, le 4 février 2015

© Stéphane de Sakutin/AFP

Pour sa première saison à l'Opéra de Paris de Benjamin Millepied, ex-étoile du New York City Ballet, rendra hommage à ses grands maîtres américains du New York City Ballet, George Balanchine et Jérôme Robbins. Il invitera également Justin Peck à chorégraphier.

La saison 2015-2016 a été présenté mercredi matin par Stéphane Lissner, le directeur de l'Opéra national de Paris, entouré de Philippe Jordan (directeur musical) et Benjamin Millepied (directeur de la danse), dans le centre de production de Bastille, là où se fabrique les décors et les costumes. Les prémices d'une ouverture plus large des différents espaces de Bastille et Garnier au public. 
Philippe Jordan, Stéphane Lissner et Benjamin Millepied

Philippe Jordan, Stéphane Lissner et Benjamin Millepied

© Sophie Jouve/Culturebox
Millepied a annoncé que William Forsythe rejoignait la compagnie en tant que chorégraphe associé (il passera 8 semaines par an avec la compagnie). Il a réaffirmé sa volonté d'aborder la création chorégraphique par la musique, de créer le répertoire de demain, de s'ouvrir aux régions.

Gala d'ouverture avec une création de Benjamin Millepied

La saison 2015/16 débutera ainsi par un gala le 24 septembre 2015, réunissant "Thème et variations" de George Balanchine, fondateur du New York City Ballet et une création de Millepied pour vingt danseurs basé sur les danses de l'époque de Louis XIV.

Toujours très attentif à la musique le nouveau directeur de la danse travaillera avec le compositeur contemporain Nico Muhly qui fera des sarabandes et la la gigue une oeuvre totalement moderne. "Dans ce spectacle je ne ferai danser que des coryphées, des quadrilles et des sujets, pour mettre en avant la jeunesse", précise Millepied.

Le défilé du corps de ballet ouvrira le gala, mais avec une nouvelle musique ! "L'Entrée des convives" de Tännhauser remplacera "La Marche des Troyens de Berlioz". 

Deux autres créations mondiales marqueront la saison : une de Jérôme Bel, une de Justin Peck sur le Concerto pour deux pianos et orchestre en ré mineur de Francis Poulenc.

Une soirée exceptionnelle autour de Tchaikoski, avec Sidi Larbi Cherkoui, Edouard Lock, Benjamin Millepied...

Une soirée exceptionnelle réunira l'Orchestre, les Choeurs et le Ballet autour de Tchaikovski et plus précisément deux oeuvre de 1892 : l'opéra Iolanta et le ballet Casse-Noisette. Autour du metteur en scène Dmitri Tcherniakov et du chef Alain Altinoglu, 5 chorégraphes travailleront chacun sur un passage précis du ballet : Sidi Larbi Cherkaoui, Edouard Lock, Benjamin Millepied, Arthur Pita et Liam Sarlett.

Une soirée hommage à Boulez

Une soirée pour fêter les 90 ans de Pierre Boulez verra l'entrée au répertoire de "Polyphonia" de Christopher Wheeldon, une création de Wayne McGregor sur "Anthèmes II" de Pierre Boulez et la reprise du "Sacre du Printemps" de Pina Bausch.

Anne Teresa de Keersmaeker

Trois pièces d'Anne Teresa de Keersmaeker entreront également au répertoire.

William Forsythe, chorégraphe associé

William Forsythe rejoint la Compagnie en tant que chorégraphe associé. Une soirée lui sera dédiée avec une nouvelle version de "Approximate Sonanta", une création sur des musiques de James Blake et l'entrée au répertoire de "Of anay if and", sur une musique de Thom Willems.

La saison verra le retour de Maguy Marin à l'Opéra après 25 ans d'absence, avec une pièce créée en 2002, "Les applaudissements ne se mangent pas". 
 
Boris Charmatz dans les espaces publics du Palais Garnier

Bori Charmatz proposera une nouvelle version de sa pièce "20 danseurs pour le XXe siècle", dans les espaces publics du Palais Garnier. 1000 personnes par soir pourront y assister au prix unique de 15 euros.

Trois compagnies internationales seront invitées : la Batsheva Dance Company et l'English National Ballet au Palais Garnier. Rosas sera présentée au Centre Pompidou.

Les reprises de la Bayadère et de Roméo et Juliette de Rudolf Noureev, celle de Giselle, ainsi que les "Démonstrations" et le Spectacle de l'Ecole de Danse complètent ce programme.

Ouverture aux régions

Il y aura des projets hors les murs. "On prépare quelque chose avec le Palais de Tokyo, et on va aussi aller en région" indique Millepied, "en commençant par Brest les 11,12 et 13 mai 2015 pour un programme Ratmansky/Balanchine/Robbins/Peck".

Et puis 5 ballets seront proposés en avant-première aux moins de 28 ans au prix unique de 10 euros.