Le ballet de Roland Petit "La Chauve-souris" revient au TCE, son lieu de création

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/01/2017 à 14H20, publié le 22/01/2017 à 12H52
Pour la première fois depuis 1979, "La Chauve-souris" de Roland Petit revient sur son lieu de création, au Théâtre des Champs-Elysées.

Pour la première fois depuis 1979, "La Chauve-souris" de Roland Petit revient sur son lieu de création, au Théâtre des Champs-Elysées.

© Yasuko Kageyama

Trente-huit ans après sa création par Roland Petit, "La Chauve-souris" revient sur la scène du Théâtre des Champs Elysées à Paris, du 13 au 15 janvier 2017. Une forme d’hommage au chorégraphe, décédé en 2011, et à sa muse Zizi Jeanmaire. Aujourd’hui, ce sont les danseurs du Ballet de l’Opéra de Rome dirigés par Eleonora Abbagnato qui portent ce spectacle inspiré d’une opérette de Johann Strauss.

Hasard ou pas du calendrier, la représentation de "La Chauve-Souris" a été donnée le 13 janvier, jour de l’anniversaire de Roland Petit qui aurait 93 ans cette année. C’est lui qui en 1979 monta pour la première fois cette création au Théâtre des Champs-Elysées. Adepte d’un ballet populaire où danse classique et esprit cabaret se mêlent, il s’était alors inspiré d’une opérette de Johann Strauss, composée en 1874 et considérée comme un chef d’œuvre du genre.

L’histoire : Johann, le mari volage de Bella part en pleine nuit déguisé en chauve-souris pour retrouver une autre femme. Grâce à Ulrich, l’ami de la famille, Bella le poursuit, déguisée elle aussi, pour le reconquérir.
 
C’est Luigi Bonino, directeur artistique des Ballets Roland Petit, qui a été chargé de faire répéter les danseurs et de veiller à ce que l’esprit du chorégraphe soit respecté. "C’est une grande responsabilité qu’il m’a confiée" reconnaît celui qui fut danseur et assistant de Roland Petit pendant plusieurs années.

Reportage : N. Berthier / J-C. Duclos / G. Gheorghita / Y. Saidani
A sa création en 1979, c’est Zizi Jeanmaire qui portait le rôle principal dans "La Chauve-Souris". Un rôle repris cette fois par deux solistes qui se relaient : Rebecca Bianchi  et Iana Salenko (étoile invitée et danseuse du Ballet de l'Opéra de Berlin). Les autres danseurs sont ceux du Ballet de l’Opéra de Rome, dirige par Eleonora Abbagnato. Sa présence sur ce ballet est hautement symbolique : Roland Petit fut en effet le mentor de cette danseuse d’origine sicilienne qu’il fit débuter et nomma danseuse-étoile à l’issue de la représentation de Carmen, une de ses créations.
La Chauve-souris Roland Petit 2 © Yasuko Kageyama
"La Chauve-Souris" de Roland Petit
Par le Ballet de l'Opéra de Rome
Avec (en alternace) Rebecca Bianchi et Iana Salenko (Bella), Michele Satriano (Johann) et Antonello Mastrangelo (Ulrich).
Au Théâtre des Champs-Élysées à Paris 
Jusqu'au 15 janvier 2017
Représentation à 17h