"Kabuki", spectacle du Tokyo Ballet, à l'affiche à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/05/2012 à 15H03
"Kabuki", par le ballet de Tokyo (mai 2012)

"Kabuki", par le ballet de Tokyo (mai 2012)

© Kiyonori Hasegawa

La compagnie Tokyo Ballet, invitée à l'Opéra Garnier, à Paris, présente "Kabuki", un spectacle qu'elle a créé en 1986, et que Maurice Béjart (1927-2007) avait chorégraphié.

"Kabuki" revient à l'Opéra Garnier à Paris pour la seconde fois depuis sa création, après plus de 25 ans d'absence. Le ballet, à l'affiche depuis vendredi 18 mai, jusqu'au 22 mai, retrace l'histoire de 47 samouraïs condamnés au suicide rituel pour avoir vengé l'honneur de leur maître défunt.

"Kabuki", par le Tokyo Ballet

"Kabuki", par le Tokyo Ballet

© Kiyonori Hasegawa
Cette légende de la culture nippone est inspirée d'événements historiques datant de l'ère Edo, de 1701 à 1703. Par le passé, elle a été reprise dans une oeuvre majeure de la littérature japonaise "Chushingura" (Le Trésor des loyaux serviteurs). En 1986, Maurice Béjart a réglé la chorégraphie et la mise en scène de "Kabuki" en s'inspirant de "Chushingura".

Teaser d'un documentaire consacré au ballet "Kabuki" chorégraphié par Maurice Béjart (réalisation Jean-Claude Wouters)

Le kabuki est l'une des quatre formes du théâtre classique japonais. "Cet art né au XVIIe siècle et qui a connu sa grande expansion au XVIIIe reste pour nous gens du spectacle une source inépuisable de modernisme et de richesse inventive", écrivait Maurice Béjart au moment de la création du ballet au Japon.

Le Tokyo Ballet (une compagnie fondée en 1964), qui se produit au Palais Garnier pour la troisième fois", y avait présenté "Kabuki" en octobre 1986, puis "M" en novembre 1993.

"Kabuki", par le Tokyo Ballet
à l'Opéra national de Paris
Palais Garnier
Place de l'Opéra
75009 Paris
Infos & réservations : 08 92 89 90 90 (0,37 euros/mn)
Depuis l'étranger : +33 1 71 25 24 23

Chorégraphie : Maurice Béjart
Musique : Toshiro Mayuzumi
Décors, costumes : Nuno Côrte-Real
Lumières : Tatsuo Takasawa
Réalisation sonore : Fumitake Ichikawa
 

Extrait du DVD ""Vous avez dit Béjart ?", sorti en 2005 (réalisation Serge Korber), parlant de "Kabuki" et du suicide des 47 samouraïs