Isabelle Ciaravola, nouvelle étoile de l'Opéra de Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/11/2009 à 10H36
Isabelle Ciaravola, nouvelle étoile de l'Opéra de Paris

Isabelle Ciaravola, nouvelle étoile de l'Opéra de Paris

© Culturebox

Dernière danseuse étoile en date,  Isabelle Ciaravola  brille dans  "Répliques"  de Nicolas Paul, l'une des trois chorégraphies contemporaines présentées du 7 au 22 novembre 2009 au Palais Garnier.
La Corse, surnommée "les jambes de l'opéra" en raison de la longueur de celles-ci, a décroché en avril 2009 le titre suprême de l'Opéra de Paris à l'âge de 36 ans. Cette nomination couronne le parcours de la danseuse depuis son intégration au corps de ballet à 18 ans. Le résultat d'un travail exigeant qui ne connaît aucun répit.

Cet automne 2009, l'Opéra de Paris mise sur un répertoire contemporain. En présentant des créations de  Millepied, Paul et McGregor, la compagnie signe un programme hétéroclite et fascinant. "Amoveo" de Benjamin Millepied, chorégraphe bordelais expatrié à l'American Ballet de New York, est emmenée par les deux stars : Aurélie Dupont et Nicolas Le Riche. "Genus" de l'Anglais Wayne McGregor surprend par une chorégraphie très physique et tendue. Quant à "Répliques", créée par Nicolas Paul sur une musique de Ligeti, on découvre huit danseurs (dont  Isabelle Ciaravola  et Stéphane Bullion) qui évoluent dans un univers translucide. Confrontés à leur double, ils se laissent submerger par la mélancolie.


Du 12 au 31 décembre 2009, l'Opéra National de Paris consacre les 100 ans des Ballets Russes de Diaghilev, spectacle que France 3 diffusera pour les fêtes de fin d'année !