H²O, le festival de Hip Hop qui mélange habilement les genres à Aulnay-sous-Bois

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/12/2012 à 11H18
 Ibrahim Sissoko et Ophélie Gaillard ont proposé un duo autour de la danse hip-hop et du violoncelle

 Ibrahim Sissoko et Ophélie Gaillard ont proposé un duo autour de la danse hip-hop et du violoncelle

© France3 / Culturebox

La programmation de la 16e édition du festival H2O d'Aulnay-sous-Bois se veut éclectique et ouverte aux échanges. Neuf spectacles de danse hip-hop qui, du 12 au 16 décembre 2012, proposent aux amateurs de participer à la création chorégraphique. Une ouverture d'esprit saluée par les participants et les professionnels.

Se défaire des préjugés rigides et des cases trop étroites, c'est ce qu'ont imaginé le danseur Ibrahim Sissoko et la violoncelliste Ophélie Gaillard. Leur duo, "En Filigrane",  fait entrer la danse urbaine dans la musique classique. A moins que ce ne soit l'inverse.

Depuis 16 ans, le Centre de Danse du Galion organise le festival H²O Hip-Hop qui se veut le  reflet de l’actualité hip-hop. Il propose de découvrir des chorégraphes créatifs et sensibles et réussit à rassembler tous les publics.
La chorégraphe Delphine Caron a imaginé une chorégraphie créée avec les habitants du département. Pendant cette création, amateurs et professionnels se sont côtoyés pour finaliser un projet commun intitulé "Mai" inspiré des haïkus japonais (petits poèmes courts). Au delà d'engendrer de véritables vocations, le résultat de cette rencontre était essentiellement tourné vers le faire ensemble. 

"Mai" le projet chorégraphique de Delphine Caron

"Mai" le projet chorégraphique de Delphine Caron

© France3 / Culturebox



Festival H20 du 12 au 16 décémbre 2012 à Aulney-sous-bois