Fred Bendongué danse sur le slam d'Abd Al Malik à La Rochelle

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/01/2013 à 15H33
"Mon coeur est un château" la nouvelle création chorégarphie de Frédéric Bendongué

"Mon coeur est un château" la nouvelle création chorégarphie de Frédéric Bendongué

© Cie Fred Bendongué

"Mon coeur est un château", la nouvelle création du chorégraphe Fred Bendongué exécutée sur le slam d’Abd Al Malik est à voir ce jeudi 17 janvier 2013 au CNN de La Rochelle. Sur le plateau, les mots ciselés du rappeur accompagnent tout en lenteur les corps des danseurs.

Le geste et le verbe 

Sur la scène du CNN de la Rochelle, le hip-hop de Frédéric Bendongué fait raisonner le slam d'Abd Al Malik, le verbe vient percuter les corps, deux entités qui s'enchainent et se libèrent des chaînes d'un univers ostensiblement relégué à "l'autre côté du périph". Deux univers inspirés par la rue qui convergent vers le désir de parler et d'émouvoir les salles obscures. Comme l'explique Frédéric Bendongué au journal Sud Ouest : " Ses textes sont des états, ils parlent de l'état du corps, de celui du corps social et de la banlieue. Ils permettent de se dépasser et d'atteindre au général, à l'universel. Le titre signifie qu'il faut préserver le cœur, la vie, les désirs, les relations à l'autre."
Fred Bendongué lors du filage de "Mon coeur est un château"

Fred Bendongué lors du filage de "Mon coeur est un château"

© France3 / Culturebox
La danse venue d'ailleurs 
Le chorégraphe lyonnais dit s'inspirer de tous les arts de la rue pour transformer les énergies destructrices en défi créateur. Le Hip-Hop constitue la base de la danse de Fred Bendongué, mais il puise aussi dans d'autres danses de la rue. En 2000, il rencontre le tango argentin. En 2002, 2004 et 2006, il travaille sur la chorégraphie des défilés de la Biennale de la danse à Lyon et aujourd'hui c'est dans la Rumba ou la Capoeira venues de Cuba et du Brésil qu'il puise ses influences.  
Face Cachée, Fred Bendongué

Face Cachée, Fred Bendongué

© Cie Fred Bendongué
"Mon Coeur est mon château" est le fruit d'une résidence de 10 jours au CNN de la Rochelle, le spectacle est présenté le jeudi 17 janvier 2013 pour une séance unique à la Chapelle Fromentin. Une chorégraphie pour un soliste et deux danseurs. 
 
Cette année le festival Suresne Cité danse accueille aussi le travail de Fred Bendongué du 18 au 20 janvier pour "Silence… on rêve" avec le même Abd al Malik qui illustre la danse par ses textes. 

Un solo exécuté par le chorégraphe lui-même. 
Silence... on rêve de Fred Bendongué