Decouflé revient aux fondamentaux de la danse avec "Nouvelles Pièces Courtes"

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/06/2017 à 18H04, publié le 16/06/2017 à 12H11
Le nouveau spectacle de Decouflé part en tournée

Le nouveau spectacle de Decouflé part en tournée

© France 3 / Culturebox

Philippe Decouflé revient avec cinq "Nouvelles pièces courtes" charmantes, colorées et joyeuses. Tout l'univers intime du chorégraphe en une heure et demie avec des pas des deux, la musique de Vivaldi jouée en direct, un voyage à Tokyo, un duo aérien qui rêve en plein vol et le grand trou. Le spectacle part pour une grande tournée nationale avec un passage à Paris du 29 au 31 décembre 2017.

Intitulé "Nouvelles Pièces courtes", le dernier spectacle de Philippe Decouflé et de sa compagnie DCA se vit un peu comme une série dont chaque épisode croque un univers singulier. Un spectacle que le chorégraphe grenoblois présente dans plusieurs villes de France au cours de la saison 2017-18.

Reportage : D. Borrelly  / F. Cerroni / P. Maillard

Les fondamentaux de la danse 

Conçus comme des saynètes, ces formats courts embarquent le spectateur dans un espace baroque, bariolé et hétéroclite. Après deux incursions dans la comédie musicale (Crazy Horse et Contact), Philippe Decouflé revient aux fondamentaux de la danse et met en scène ses envies, ses passions et ses émotions personnelles sans forcément raconter d'histoires. "Je fais du théâtre non-narratif, les moyens que j'emploie sont le mouvement, les costumes, les décors, les effets magiques et tous les effets de projection", raconte le magicien des Jeux Olympiques de 1992. Les danseurs, acrobates et musiciens, venus d'univers très différents, évoluent en solo, duo ou en ensemble.

Cinq manières de plonger dans Decouflé 

Dans cette nouvelle création, le chorégraphe traverser les styles et les années avec une agilité d'acrobate. Il convoque Vivaldi, le compositeur préféré de sa mère disparue, fait danser son ancien amour, raconte son voyage au Japon et envoie balader la théorie de l'évolution avec un looping vidéo. 

La musique de Vivaldi est très chorégraphique et symétrique, il y a des renvois entre la musique et la danse

Ces solos sont conçus comme des manifestes pour la liberté de créer. L’aspect décalé, ludique et burlesque de la compagnie DCA est bien-sûr au rendez-vous. 

Une des premières choses que j'ai apprise quand j'ai commencé ce métier, c'est qu'il faut transcender ses émotions


Dates de "Nouvelles Pièces Courtes" par la Cie DCA pour 2017: 
SEPTEMBRE 2017
20 > 29 - Maison de la Danse, Lyon
OCTOBRE 2017
04 > 07- Théâtre de Nîmes
11 > 14 -Bonlieu, Scène nationale d'Annecy
18 > 20-Le phénix, Scène nationale de Valenciennes
27 > 29-Festival Torino Danza, Turin (Italie)
NOVEMBRE 2017
23 > 25- Scène nationale d'Albi
30 au Carré-Colonnes, scène cosmopolitaine Saint-Médard et Balnquefort
DÉCEMBRE 2017
01 > 02 au Carré-Colonnes, scène cosmopolitaine Saint-Médard et Balnquefort
06 > 08 - Maison de la Culture d'Amiens, Scène nationale
20 > 22 -La Filature, Scène nationale de Mulhouse
29 > 31 -Chaillot - Théâtre nationale de la Danse, Paris