Le chorégraphe Bouba Landrille lance son nouveau "Boomerang"

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/02/2017 à 11H41, publié le 15/02/2017 à 11H27
"Boomerang", la nouvelle création de la compagnie Malka dirigée par Bouba Landrille Tchouda 

"Boomerang", la nouvelle création de la compagnie Malka dirigée par Bouba Landrille Tchouda 

© Fabrice Hernandez

Le chorégraphe Bouba Landrille Tchouda présentait sa dernière création sur la scène de la MC2 de Grenoble. Revenant aux racines de la danse urbaine, les huit danseurs de "Boomerang" miment les mouvements rapides de l'arme aborigène. La compagnie proposera ce nouveau spectacle le 12 avril au festival hip-hopérationnel à Limoges.

"Boomerang" est le nouveau spectacle de danse de la compagnie Malka dirigée par Bouba Landrille Tchouda. Sur le plateau les danseurs sautent, esquivent les coups, tournoient au sol et se battent pour continuer à vivre. Un nouvel opus que le danseur-chorégraphe signe avec huit interprètes venus du monde entier.

Reportage : D. Borelly / M. Quemener / J. Picca 

Entre jeu et rixe

Les huit danseurs se lancent dans un simulacre de courses et de luttes, cherchant à prendre le dessus, vaincre et survivre. Leurs danses s’inspirent du boomerang, arme de chasse et instrument de jeu australien qui traverse les espaces et nos imaginaires depuis la nuit des temps. Entre jeu et rixe, la perfomance est une réponse à la violence inscrite dans notre humanité.

Si l'on ne jette pas bien un boomerang, il peut nous revenir par un chemin détourné qui fait mal

Bouba Landrille Tchouda
 

Métissage des genres 

Danseur-chorégraphe issu de la mouvance hip hop Bouba Landrille Tchouda poursuit une réflexion autour du rapprochement des danses, des langages, des communautés et des hommes, à travers l’énergie des danses urbaines. 

Nourrie des différents courants qui ont traversé les danses du XXe siècle, la pratique du chorégraphe isérois s'est forgée sur les métissages. Pour "Boomerang", il a fait appel à des artistes issus du break dance et recrutés au Brésil ou en Corée.

J'ai toujours besoin de tisser mon monde avec des gens différents.

 

Malka bis © Fabrice Hernandez


Bouba Landrille Tchouda parraine la toute première édition du Hip Hop don'T Stop Festival de Saint-Martin d'Hères du 16 au 19 février 2017. 

Après l'Isère, la compagnie sera présente avec ce nouveau spectacle le 12 avril au festival hip-hopérationnel à Limoges. 

Bouba Landrille Tchouda

Bercé par les cultures urbaines et les cultures du monde, cet artiste se plaît à aborder la danse sous de multiples facettes, hip hop, capoeira, danse contemporaine... Toutes les danses sont pour lui des univers à entreprendre, à mouvoir, à transpirer, à bouleverser, pour mettre en mouvement chaque être dans son humanité, questionner le sens de son devenir, de ses désirs. Comme pour beaucoup de danseurs hip-hop, son apprentissage démarre de manière autodidacte. Peu à peu, il se confronte à d’autres disciplines telles que la capoeira et la danse contemporaine.


Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !