HipOrgue, quand le Hip-hop se danse sur Bach

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/09/2013 à 16H42
HipOrgue en répétition

HipOrgue en répétition

© France3/culturebox

Marier le hip hop et l'orgue, une idée a priori improbable et pourtant. L'église Saint-François de Sales à Boulogne-sur Mer a été vendredi dernier, le théâtre de cette rencontre. 25 jeunes liégeois âgés de 15 à 25 ans sont venus présenter HipOrgue un projet artistique qui les fait danser sur Mozart ou sur la Toccata de Bach. Un spectacle étonnant du festival d'orgues Contrepoints 62.

Reportage: Corrine Sala, Pascal Mahieu, Franck Defrance
A l'origine de ce spectacle : trois groupes de danse HipHop du quartier Sainte-Marguerite à Liège, coordonnés par Romina Carota. Cette vingtaine de jeunes va, pendant 6 mois inventer sa propre chorégrahie sur des pièces pour orgue du répertoire classique mais aussi sur des oeuvres commandées à 2 compositeurs, le français régis campo et le belge François Houtart.

Le résultat a été présenté le 11 mai dans le cadre des "Operadays" au Théâtre Royal de Wallonie ainsi que le 13 mai pour les Jeunesses Musicales de Liège et le 2 juin 2013 lors de la quatrième édition de la Fête de l'Orgue à l'église Sainte-­Marguerite à Liège. 
Le spectacle HipOrgue enregistré à l'Opéra de Liège le 11 mai 2013


Depuis, les jeunes de HipOrgue parcourent l'Europe pour présenter leur spectacle et créer "des vocations".

Le programme du festival Contrepoints 62 est ici