Hip-hop : "Dans l’engrenage", le nouveau spectacle engagé de la Cie Diptyque

Par @Culturebox
Publié le 13/10/2017 à 18H47
"Dans l'engrenage" la nouvelle chorégaphie de la compagnie Dyptique présentée en avant-première à la maison de la danse de Lyon, puis en tournée

"Dans l'engrenage" la nouvelle chorégaphie de la compagnie Dyptique présentée en avant-première à la maison de la danse de Lyon, puis en tournée

© Mehdi Meghari

Jusqu’au 14 octobre 2017, la compagnie Diptyque présente à la Maison de la Danse de Lyon sa création 2017. "Dans l’engrenage" explore par le biais du hip-hop la lutte que chaque individu mène pour se faire une place dans la société.

Les chorégraphes Mehdi Meghari, Souhail Marchiche et les sept danseurs de la compagnie Diptyque reviennent avec une nouvelle pièce engagée. "Dans l'engrenage" pointe la violence de notre société et la difficulté pour l'individu de trouver sa place. Il montre la volonté de lutter en collectif, et puis tous les intérêts individuels en jeu. Les deux se confrontent à travers la puissance du langage corporel et de la danse hip hop. 

Créé en résidence à Lyon, le spectacle est présenté sur le grand plateau de la Maison de la Danse et partira ensuite en tournée. 

Reportage : I. Gonzalez / E. Debief / L. Marion

Ils sont sept sur le plateau, quatre hommes et trois femmes à se débattre dans une course infernale. Une course contre le temps et pour la performance. Etre le meilleur, la plus forte ou le plus riche, quitte à écraser son voisin. Medhi Meghari et Souhail Marchiche, tous deux directeurs artistiques de la compagnie Dyptik, ont travaillé sur ce constat amer : "L'idée de ce spectacle c'est de mettre en scène la course effrénée de l'homme au 'toujours plus' où la fin justifie les moyens et où l'homme est prêt à tout ", précise Medhi. 
Sur scène, chaque posture raconte une histoire ou un trait de caractère particulier. Les deux chorégraphes stéphanois ont étudié la manière dont le groupe influence l’individu. Cette étape préalable leur permet de sortir du jeu et de livrer une danse engagée, tant en termes physique qu’émotionnel.

La compagnie Dyptik fait partie de cette génération qui refuse la fatalité d’un monde apeuré. Elle veut participer à bâtir un monde meilleur. "Il y a une quinzaine d'années que l'on écrit des spectacles, on commence à avoir une patte artistique que l'on défend", rapporte Souhail. La musique signée Patrick de Oliveira vient soutenir le propos. 
Dans l'engrenage MehdiMeghari photo © Mehdi Meghari
Dates de la tournée "Dans l'engrenage" - 
18 novembre 2017 - Festival Kalypso / Créteil 
24 novembre 2017 -Théâtre du Parc / Andrézieux-Bouthéon
1er décembre 2017 - Centre Chorégraphique National / La Rochelle
17-19 janvier 2018 - Opéra Théâtre / Saint Etienne
26 janvier 2018 -  Théâtre de Roanne
31 mars 2018 - Train Théâtre de Valence