Radhouane El Meddeb, le chorégraphe qui fait danser le ventre des hommes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/02/2014 à 16H42
"Au temps ou les arabes dansaient" ,chorégraphie de Radhouane El Meddeb

"Au temps ou les arabes dansaient" ,chorégraphie de Radhouane El Meddeb

© France 3 / Culturebox

Le Festival international du centre de développement chorégraphique invite, pour ses dix ans, des compagnies de danse contemporaine à présenter leurs créations. Le chorégraphe franco-tunisien, Radhouane El Meddeb, est venu avec sa dernière production empreinte de nostalgie et de sensualité : "Au Temps où les arabes dansaient".

Dans ce spectacle, Radhouane El Meddeb rend hommage à ses racines tunisiennes. Il puise au plus profond de sa mémoire et se souvient d'un âge où on laissait les corps exister. Une sensualité qui transpirait dans tous les arts des pays du Maghreb, cinéma, chant, danse. Sans aucune gêne, sans pudeur et sans provocation, les sens s'exprimaient en toute liberté. 

Reportage : C. Sardain / JL. Pigneux / P. Dick / J. Eon 

Avec cette nouvelle création, "Au Temps où les arabes dansaient", Radhouane El Meddeb rend toutes ses lettres de noblesse au monde arabe et à la danse orientale.

"Cette création usera de toutes les ruses, du rythme de la comédie musicale et offrira un corps à la nostalgie. Elle donnera la joie mais conservera l’amertume" prévient Radhouane El Meddeb. 

"Au temps où les arabes dansaient" par la "Compagnie de soi" sera au Théâtre de St Gaudens / Pronomades, le 22 février
et à Paris au 104-Centquatre,  les 1er et 2 mars 2014.

Le Festival international de danse contemporaine se poursuit à Toulouse jusqu'au 27 février 2014