La "Carmen" d'Antonio Gades revient sur scène à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/12/2015 à 11H21
"Carmen", par la compagnie Antonio Gades au Casino de Paris

"Carmen", par la compagnie Antonio Gades au Casino de Paris

© France 3 / Culturebox

L'adaptation de "Carmen" d'après Prosper Mérimée qu'Antonio Gades avait chorégraphiée en 1983 pour le film de Carlos Saura avant de la retranscrire pour la scène est à l'affiche du Casino de Paris jusqu'au 13 décembre 2015. Onze ans après la disparition de son créateur, la compagnie qui porte son nom repasse par Paris. L'ombre du flamboyant Gades plane toujours sur ce drame coloré.

"Carmen" le film, était une création partagée du réalisateur espagnol Carlos Saura et du chorégraphe Antonio Gades. Rapidement les deux hommes ont eu envie de faire sortir leur travail commun de l'écran et de le porter à la scène. Au départ, Saura montre un chorégraphe metteur en scène, Gades, organisant sa version de "Carmen" d'après Prosper Mérimée. Peu à peu la fiction et la réalité se mélangent et le spectateur ne sait plus s'il assiste à la progression du travail théâtral ou au drame lui-même. C'est la compagnie Antonio Gades qui reprend cette oeuvre au Casino de Paris en ce mois de décembre 2015. Plusieurs représentations avaient été annulées à la suite des attentats de novembre. La compagnie entretient le patrimoine chorégraphique de son maître disparu.

Reportage : J. Serra / P. Pachoud / L. Simondet / O. Launay / P. Guennegan / G. Fontenit / L. Kulimoetoke

Gades ne saurait se résumer au flamenco. Il est certes le metteur en scène et/ou chorégraphe de pièces animées par cette tradition espagnole, pour autant, il serait plus juste de parler de lui comme d'un chorégraphe qui a voué sa vie au flamenco. Les années ont passé, Gades est mort en 2004 à l'âge de 67 ans, mais il reste l'image même du danseur espagnol, ténébreux, le visage taillé à la serpe et le regard pénétrant. Il faut l'avoir vu une fois sur scène pour comprendre l'intensité du flamenco, danse guerrière dont le summum avait été atteint par Gades dans "Les Noces de Sang", autre chorégraphie et autre film de Carlos Saura réalisé trois ans plus tôt. Il se refermait sur un duel à mort entre deux danseurs de flamenco. On est loin de la danse folklorique de cabaret à touristes.

Antonio Gades et Laura del Sol dans "Carmen" de Carlos Saura" (1983)

Antonio Gades et Laura del Sol dans "Carmen" de Carlos Saura" (1983)

© KOBAL / THE PICTURE DESK

"Carmen"
Chorégraphie d'Antonio Gades
Par la Compagnie Antonio Gades
Jusqu'au 13 décembre 2015
Au Casino de Paris