Josephine Baker : album, spectacle, tournée, l'hommage de Rosemary Phillips fan inconditionnelle

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/06/2017 à 15H22, publié le 01/06/2017 à 17H06
La célèbre chanteuse de jazz Rosemary Phillips rend hommage à Josephine Baker avec un spectacle de danse ainsi qu'un album où elle reprendra les titre de la danseuse des années folles.

La célèbre chanteuse de jazz Rosemary Phillips rend hommage à Josephine Baker avec un spectacle de danse ainsi qu'un album où elle reprendra les titre de la danseuse des années folles.

© France 3 / Culturebox

Star du jazz aux Caraïbes, Rosemary Phillips a racheté le parc du château de Josephine Baker à Castelnaud-la-Chapelle dans le Périgord. Fan inconditionnelle de l’icône des années folles, Rosemary Phillips est actuellement en train de monter un spectacle hommage où elle chantera et dansera son idole. En préparation aussi, un album et une tournée.

"Bienvenue au parc Joséphine Baker". Rosemary Phillips vous accueille les bras grands ouverts dans ce coin du Périgord où Joséphine Baker s'est installée avant la seconde guerre mondiale. La star de la Barbade a racheté le parc au pied du château des Millandes que Joséphine Baker avait acquis en 1947 et qui allait causer sa ruine.

Reportage : France 3 Périgords - P. Niccolaï / B. Lasseguette / S. Giraud
Née aux Etats-Unis en 1906 d’un père et d’une mère artistes, Josephine Baker se passionne très jeune pour la danse. Issue d’une famille très pauvre, elle doit se partager entre l’école, sa passion pour la danse et les petits emplois qui lui permettront de participer au loyer. Après quelques refus, elle finit par être acceptée comme vedette dans le spectacle d’une Américaine qui veut se développer en France.

En 1925, elle rejoint Paris où elle rencontre immédiatement un franc succès. Ses spectacles s’enchaînent, elle devient le symbole de l’Africanité en mêlant sa culture d’origine à celle qu’elle a adoptée aux Etats-Unis. 
Josephine Baker en concert à Bratislava (Slovaquie) en 1968.

Josephine Baker en concert à Bratislava (Slovaquie) en 1968.

© Alexandr Janosky / AP / SIPA
Très engagée pour la libération de la condition des Afro-Américains, Joséphine Baker s'est aussi engagée dans la Résistance Française, ce qui lui a valu les honneurs militaires à sa mort des suites d’une attaque cérébrale, en avril 1975.
C’est de cette femme au destin parfois chaotique qui a fasciné la jazzwoman de la Barbade, Rosemary Phillips. C'est dans le Parc du Château des Milandes qu'elle met au point d’un projet ambitieux : un spectacle de danse, un album et une tournée hommage à Josephine Baker. Elle tente de faire revivre l’âme de celle qui fascinait les foules et les plus grands artistes. "Elle est souriante, rayonnante et elle est dans son théâtre qu’elle a appelé le Music- Hall : il y avait Tino Rossi, Jacques Brel, Louis Armstrong, Count Basie, de grands artistes qui sont passés au Parc faire des concerts et des spectacles" confie-t-elle.
Extrait du spectacle de Rosemary Phillips, en hommage à Josephine Baker. La tournée débutera après la première représentation à Castelnaud-la-Chapelle, lors de la Journée Internationale de la Paix, le 21 septembre.

Extrait du spectacle de Rosemary Phillips, en hommage à Josephine Baker. La tournée débutera après la première représentation à Castelnaud-la-Chapelle, lors de la Journée Internationale de la Paix, le 21 septembre.

© France 3 / Culturebox
Ce qui plaît à Rosemary Phillips, c’est la manière dont Josephine Baker a réussi à conquérir le cœur des spectateurs : "Elle commençait avec des danses où elle était déguisée en clown ridicule, ça s’appelle the black face. Mais ce qui était beau c’est qu’elle a apporté quelque chose de nouveau en mélangeant, pendant les années folles, le charleston (avec ses cheveux courts à la garçonne) et la musique d’Afrique, ça a cartonné." Le spectacle de Rosemary Philipps est un hommage à Joséphine Baker teinté de danse contemporaine. Un spectacle à découvrir à l’occasion de la Journée Internationale de la Paix en septembre à Castelnaud-la-Chapelle.