Au musée Picasso, l'extraordinaire flamenco solo d'Israel Galván

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/07/2015 à 11H11
 Israel Galván dans la cour du Musée Picasso, à Paris

 Israel Galván dans la cour du Musée Picasso, à Paris

© France 3 / Culturebox

Jusqu'au 2 août 2015, la cour du musée Picasso, à Paris, sert de scène à Israel Galván. Dans le cadre de "Paris quartier d'été", le danseur et chorégraphe espagnol y propose un spectacle de flamenco sans musique, qui utilise pour accompagnement sonore les bruits de la ville et ceux qu'il produit en dansant. Hypnotique.

Reportage : A. Elkaïm / P. Pachoud / D. Cohen / S. Barie 
Les spectacles de flamenco, accompagnés traditionnellement à la guitare, sont souvent ponctués de solos du danseur ou de la danseuse, la chorégraphie n'est alors accompagnée que du rythme lourd des talons sur le plancher. C'est souvent un moment clé du spectacle au cours duquel l'artiste montre sa virtuosité, une démonstration faite pour emporter l'enthousasme du public. Israel Galván a écarté toute musique pour ce spectacle. Sa danse se plie à l'environnement. Dans le cadre de la cour du musée Picasso, à Paris, il écoute les bruits en provenance de la rue, utilise les éléments, les différents revêtements du sol et donne un spectacle de danse en quelque sorte "a capella". Il ressort de cette performance une intensité pleine d'une émotion inattendue. Le spectacle est concentré sur le corps du danseur autant pour l'image que pour le son, provoquant ainsi une extraordinaire proximité entre le danseur et son public.

Israel Galván au musée Picasso, Paris quartier d'été 
Jusqu'au 2 août 2015
Réservation : 01 44 94 98 00