Danse Hip-Hop : les Français remportent la Battle Of The Year !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/11/2011 à 14H46
Le Vagabond Crew en janvier dernier.

Le Vagabond Crew en janvier dernier.

© Marcus Berger / AFP

Les Français du groupe Vagabonds Crew, opposés en finale aux Américains de Battle Born, ont remporté samedi soir à Montpellier la "Battle of the Year", compétition internationale de breakdance qui tient lieu de championnat du monde. Grâce à eux, la France reprend le titre qu'elle n'avait pas eu depuis 5 ans.

Les danseurs de Vagabond Crew, formation parisienne créée il y a onze ans par Mohamed Belarbi, ont dominé avec leurs meilleures armes : technique époustouflante, humour et créativité artistique. En échappées solo ou en commun, cette troupe constituée d'une vingtaine de danseurs professionnels venus des quatres coins de France a été acclamée par le public venu nombreux les applaudir à l'Arena de Montpellier.

Un final de toute beauté à voir et revoir
Leur prestation s'est ouverte sur un tableau qui s'est animé au fur et à mesure dans un mouvement parfait de synchronisation très spectaculaire, avec des "coupoles" (rotations sur les épaules), "headspins" (rotations sur la tête) "freezes" (postures immobiles), figures bien connues des B-Boys.

"C'était important pour nous d'être là. L'idée est de rappeler notre victoire de 2006 et la culture de la rue", a expliqué Mohamed Belarbis, fidèle aux fondamentaux hip-hop. Avant la finale,  il avait dit redouter particulièrement les Coréens, tenants du titre.

Regardez sur le site du Battle of The Year l'affrontement final entre les Français et les Américains qui s'est déroulé samedi 19 novembre 2011 à Montpellier. Un conseil, asseyez-vous confortablement, le feu d'artifice dure 26 minutes !

Un petit aperçu des prouesses de la finale

Le déroulement de la compétition
Les Français, qui faisaient leur retour dans l'épreuve depuis leur succès en 2006, avaient auparavant éliminé les Taïwanais de TPEC. L'autre demi-finale avait vu la victoire des Américains sur le crew japonais Nine State B Boys.

L'évènement, organisé pour la deuxième année d'affilée à Montpellier alors qu'il avait toujours lieu auparavant en Allemagne, s'est déroulé devant un public chauffé à blanc de 13.000 personnes.

Une compétition en deux parties
La compétition était divisée en deux parties. Dans la première, vingt équipes, parmi lesquelles le Guatemala, la Russie, le Brésil, Israël, la Tunisie, le Kazakhstan ou la Corée du Sud, tenante du titre, ont disposé de six minutes pour présenter un programme.

Un jury notant la technique et le rythme, la synchronisation des danseurs, l'originalité des scénarios et l'aspect spectaculaire, a retenu quatre équipes pour les demi-finales. Les qualifiés se sont défiés alors en face à face ou sont intervenus en alternance au plus proche de la musique.