La chorégraphe américaine réunit deux œuvres marquantes : Newark et For MG : The Movie.

Newark est pour beaucoup une des grandes pièces de Trisha Brown que l’on (re)découve ici. For MG : The Movie est une façons de saluer Michel Guy qui avait soutenu en son temps les avant-gardes américaines.

Newark / 1987

La chorégraphie de Newark est bâtie à partir de duos qui glissent, se croisent, s’échangent, utilisant « la différence entre force et puissance masculine, et fluidité du mouvement féminin ». Découvrant la pièce et son auteur, Jérôme Fumet écrivait à la création : « Tout paraît simple, un peu ascétique, formel. […] Cette danse n’est pas hautaine, elle nous concerne par un témoignage d’espérance. Tendus comme des arcs, les danseurs jouent sans cesse d’architectures en porte-à-faux. Mais une logique impénétrable, comme un code secret, fait tourner leurs astrolabes. Et nous sommes pris dans l’évidence de ce mouvement nécessaire. »
 
For M.G : The Movie / 1991

Hommage à Michel Guy, mort en 1990, For M.G : The movie développe des motifs très simples comme la course, les changements d’appuis, dans un mouvement continu. “Ici l’élan irrépressible d’une course, corps lancé dans la propulsion de sa propre masse, s’oppose à la fixité d’un danseur pivot, fonctionnant comme un pôle magnétique dans le champ dispersé d’une chorégraphie de la disjonction.“

Distribution

  • Date 12 février 2012
  • Durée 33min
  • Production LGM
  • Réalisation Marie-Hélène Rebois
  • Chorégraphe Trisha Brown
  • Conception Sonore Donald Judd / Alvin Curran
  • Lumières Ken Tabachnick / Spencer Brown / Trisha Brown
  • Décors Donald Judd / Trisha Brown