Sylvain Groud et Amala Dianor dansent des histoires vécues

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/04/2015 à 12H47
Sylvain Groud et Amala Dianor répètent leur solo "Paris Brest" des Histoires Exquises à La Source de La Guéroulde

Sylvain Groud et Amala Dianor répètent leur solo "Paris Brest" des Histoires Exquises à La Source de La Guéroulde

© France 3 / Culturebox

Raconte-moi ta vie j'en ferai une chorégraphie. Tel est le point de départ d'Histoires Exquises, initié depuis 2011 par le Centre Chorégraphique National du Havre. Un chorégraphe et un danseur se retrouvent pendant six jours pour raconter mille et une histoires singulières. Sylvain Groud et Amala Dianor en résidence à La Guéroulde inventent ensemble ce petit bout de vie pour deux représentations.

Chaque pièce chorégraphique d'Histoires Exquises est créée dans un temps de création imposé, avec un interprète inconnu du chorégraphe. Pour Sylvain Groud et Amala Dianor c'était donc une première. Le chorégraphe et le danseur de hip-hop répètent actuellement à La Guéroulde leur création commune, "Paris-Brest".

Reportage : Frédéric Lafond, Eric Lombaert et Lebret Carole
La rencontre inédite qui raconte des histoires uniques 

"Histoires exquises" s'appuie sur la collecte de témoignages à partir d’une histoire vécue et racontée par un habitant. On y parle donc de vies, d'instants et de rencontres. Jeu de rencontres, de hasard et d’affinités, ces Histoires Exquises sont aussi une façon originale de faire travailler ensemble deux artistes qui ne se connaissaient pas. Amala Dianor le danseur a découvert l'univers de Sylvain Groud : "il est super créatif, très drôle, investi et même possédé lorsqu'il me parle. J'ai trouvé ça génial". 
Amala Dianor

Amala Dianor

© France 3 / Culturebox
L'école du lâcher prise

Depuis 2011, Emmanuelle Vo-Dinh, directrice du Phare, Centre Chorégraphique National du Havre Haute-Normandie, mène le projet Histoires Exquises. Elle invite des chorégraphes à créer des solos inspirés d'une histoire insolite vécue et racontée par un habitant à travers un récit filmé. Une approche de la danse différente aussi pour le chorégraphe qu'il explique par une forme de lâcher prise : "venir voir de la danse c'est jouer le jeu de venir découvrir un autre univers. Je dis toujours aux personnes qui viennent pour la première fois, faîtes-moi confiance."
Le chorégraphe Sylvain Groud

Le chorégraphe Sylvain Groud

© France 3 / Culturebox
Le solo est ensuite présenté au public dans la ville où a été collecté le témoignage. Cette forme courte, souvent surprenante, est suivie de l’interview filmée dont il s’est inspiré.

Deux 
représentations du solo "Paris-Brest" de Sylvain Groud et d'Amala Dianor sont prévues vendredi 10 avril au Relais au Catelier (Seine-Maritime) et samedi 11 avril à La Source à La Guéroulde (Eure).