"The Roots" de Kader Attou : les racines de la danse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/01/2013 à 16H12
"On achève bien les anges" de Bartabas

"On achève bien les anges" de Bartabas

© Jeff Pachoud/AFP

Chorégraphe et directeur du Centre Chorégraphique National de La Rochelle, Kader Attou présente son nouveau spectacle de danse. Savant mélange de hip-hop et de contemporain « The Roots » est à découvrir à la Coursive de la Rochelle du 8 au 10 janvier 2013. The Roots est à l'affiche du Festival Suresnes Cités Danse 2014, du 17 au 21 janvier.

Le chorégraphe revient sur ses 20 ans d'échanges, de rencontres et de création, et s'interroge sur ce qui fonde sa danse Hip-hop aujourd'hui. 
Hip-hop
Né au beau milieu des années 70 en banlieue lyonnaise (Saint-Priest), Kader Attou a grandi en regardant l'émission consacrée au hip-hop et présentée par Sidney. Mais plus qu'un simple divertissement cool du samedi après-midi, l'adolescent se passionne réellement pour la danse venue de la rue. Il se forme à l'école des arts du cirque de Saint-Priest et crée avec Mourad Merzouki le collectif Accrorap à la fin des années 80.

Sa carrière est marquée par la présentation du spectacle Athina à la Biennale de la Danse de Lyon en 1994. Dès lors, il intègre le petit monde de la danse contemporaine. En 2008, il est nommé directeur du centre chorégraphique national de La Rochelle. 
Hip-Hop de Sidney
De la route à "The Roots" 
Très inspiré par les voyages, les horizons lointains et les mélanges, Kader Attou explore tous les territoires de la danse et de l'esthétique, recherchant entre les corps et les âmes. Sa dernière création chorégraphique "The roots" s'attache aux racines, à l'empreinte que l'on laisse, aux rencontres qui nous façonnent.
"The Roots" de Kader Attou. Les racines du hip-hop à la Rochelle

"The Roots" de Kader Attou. Les racines du hip-hop à la Rochelle

© Joao Garcia
Seul parmi les autres 
Formé au coeur de la danse de rue, la notion d'ensemble est toujours très importante chez  Kader Attou. Si l'individu exécute seul ses solos, ce sont les tableaux collectifs qui font la force de l'ensemble. 
"The Roots", chorégraphie de Kader Attou

"The Roots", chorégraphie de Kader Attou

© France3 / Culturebox
Cette deuxième grosse création (on se souvient de Symfonia Piesni Zalosnych, un hommage à la symphonie n°3 dite des Chants plaintifs pour soprane et orchestreopus 36 signée Henryck Gorecki) représente pour Kader Attou un nouvel enjeu. Il le dit lui-même "C’est un moment extraordinaire que la première d’un spectacle. Montrer un travail de longue haleine est une première rencontre dans toute sa fragilité, avec son trac et son bonheur d’enfin tout lâcher." 

Exécutée par huit danseurs d'excellence, la chorégraphie de Kader Attou est une fois de plus un grand moment de performance scénique et d'émotion poétique. 


"The Roots" de Kader Attou à Suresnes Cités Danse

Vendredi 17 janvier 2014 21h
Samedi 18 janvier 21h
Diamnche 19 janvier 21h
Mardi 21 janvier 21h